Show Less
Restricted access

Variation, plurilinguisme et évaluation en français langue étrangère

Series:

Edited By Laurent Gajo, Jean-Marc Luscher, Isabelle Racine and Francoise Zay

En articulant les questions de variation, de plurilinguisme, d’évaluation et d’authenticité, cet ouvrage nourrit des débats actuels en français langue étrangère (FLE) et en didactique des langues. Pour le FLE en particulier, l’enjeu consiste à envisager la langue en contexte et en contact, la francophonie se présentant comme un espace d’appropriation du français marqué par la variation et le plurilinguisme, qu’il s’agit de didactiser. Le processus de didactisation interpelle alors les modalités d’évaluation et, en amont, la constitution même du corpus à enseigner et son rapport avec une certaine authenticité. Cet ouvrage intéressera les linguistes, les didacticiens et les enseignants, qui y trouveront des éclairages théoriques originaux et des propositions innovantes pour le travail en classe.

Show Summary Details
Restricted access

Françoise Zay: Introduction

Extract

Françoise Zay

Introduction

Prolonger les trois précédents volets consacrés à la variation, au plurilinguisme et à l’évaluation par une partie consacrée à la notion d’authenticité peut surprendre – tant cette notion a déjà été largement débattue (voir par exemple le numéro spécial des Mélanges CRAPEL paru en 2009, Castelloti 2015 ou Detey 2017) –, à moins de la considérer, justement, comme une nouvelle mise en perspective de ces trois axes : une nouvelle façon de revenir sur la réalité du matériau langagier présenté et enseigné, une réflexion sur les contextes d’apprentissage et la nature des relations en classe de langue, un questionnement renouvelé sur l’évaluation et ses normes de référence, explicites ou implicites.

Cette notion d’authenticité connaît depuis la fin des années 60 une fortune grandissante qui rend d’autant plus nécessaire de se réinterroger régulièrement sur ce qui fonde son caractère à la fois évident dans le sens commun et largement répandu dans la recherche en didactique des langues. Dans l’usage courant, l’adjectif authentique est d’abord interprété comme « conforme à la vérité » ou « dont la réalité est indéniable » : une anecdote est authentique dans la mesure où elle correspond aux faits attestés ; inventée, elle relève de la tromperie ou de la fiction. C’est dans ce sens que l’adjectif s’est imposé pour qualifier des documents non fabriqués dans le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.