Show Less
Restricted access

Droit à la rémunération juste et à la protection sociale du clergé diocésain

Étude historico-canonique du can. 281, §§ 1-2. Dans la perspective de la prise en charge de l’Église particulière par elle-même en République Démocratique du Congo

Series:

Crispin Kabeya Kipana

Ce travail traite, dans une approche canonique, le droit à la rémunération juste et à la protection sociale du clergé diocésain des Églises africaines. « Comment faire pour offrir aux prêtres et à l’ensemble des citoyens des conditions de vie digne ? », cette question touche l’ensemble des citoyens dans plusieurs pays africains et constitue un défi social et pastoral pour les dirigeants politiques et religieux. Au niveau ecclésial, elle invite à promouvoir des relations interecclésiales respectant le principe de subsidiarité encourageant une gestion autonome et responsable de chaque Église. Une Église devrait être en mesure de définir son modèle d’Église et son paradigme pastoral pour relever les multiples défis liés à l’évangélisation et à la lutte contre toutes formes d’injustice et des inégalités sociales.

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE II : DROIT A LA SUBISTANCE MATERIELLE ET A LA PROTECTION SOCIALE DU CLERGÉ A L’ÉPOQUE MODERNE : AU CONCILE DE TRENTE (1542–1463) ET DANS LE CIC DE 1917.

Extract

L’époque moderne était marquée dans l’Église par les conséquences des différents schismes de l’époque antérieure et de la réforme protestante. Face à cela, le droit canonique sur plusieurs questions s’est orienté vers le renforcement du centralisme romain, une organisation plus poussée des organes de la curie, vers la prééminence de la législation pontificale, sans pour autant méconnaitre l’importance de la législation conciliaire et les législations locales. C’est dans ce sens que le Concile de Trente233 sera un moment important dans la moitié du 16e siècle car il a donné de grandes orientations sur plusieurs questions canoniques comme par exemple celle concernant la subsistance matérielle du clergé.

Dans ce chapitre, nous allons voir comment cette question a été réglementée au concile de Trente et dans le Codex Iuris canonici de 1917.

L’inféodation de l’Église au pouvoir temporel a généré de sérieux problèmes qui ont affecté la vie de l’Église et du clergé. Plusieurs tentatives de réforme ont été amorcées au cours de l’histoire mais les résultats étaient toujours mitigés234. Le ←115 | 116→Concile de Trente235 est venu apporter les réformes tant attendues dans la vie du clergé, dans la discipline ecclésiastique et dans la vie de l’Église en général. C’est un Concile qui a touché à la fois des questions de foi, du temporel et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.