Show Less

La lecture comme pratique cognitive et devoir d’éveil

"Die Schlafwandler</I> de Hermann Broch- Métamorphose d’un genre et questionnements contemporains

Series:

Isabelle Gabolde

Ce travail se veut une contribution au questionnement critique de la modernité du roman. L’analyse minutieuse de l’exploration que Hermann Broch fait de l’art du roman avec sa trilogie, Die Schlafwandler, engage le lecteur à interroger plus largement la vocation de la forme romanesque lors de sa métamorphose au premier tiers du vingtième siècle. Le pouvoir d’élucidation dévolu par Broch à ce genre déborde le cadre esthétique. L’auteur y désarticule une conception traditionnelle du temps et offre une interprétation de la situation de l’homme comme sujet de l’histoire (non comme seul sujet agissant, mais comme sujet parlant et producteur de signes). Cette étude questionne, enfin, les liens entre la modernité des ambitions de Broch et les mouvements littéraires qui lui furent contemporains en France, avant de mettre son œuvre en regard des réflexions et de la pratique artistique de deux de ses lecteurs : Milan Kundera et Henry Bauchau.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

SOMMAIRE

Extract

1. INTRODUCTION, 1 I. Contexte, 1 II. La réception française de Hermann Broch, 9 III. Le champ de la recherche sur Broch, 25 IV. Hypothèse, 31 Méthodologie, 32 2. DE L’EXPERIMENTATION A LA METAMORPHOSE DU GENRE. LE ROMAN GNOSEOLOGIQUE, 39 I. Dichten, Erkennen, Handeln!: Un équilibre dynamique, 40 1. Réunir création, connaissance et politique dans une nouvelle forme littéraire, 41 2. Le roman gnoséologique!: la voie de l’effet éthique immédiat, 43 3. Choix d’une base de démonstration comprenant l’irrationnel, 44 II. La généalogie d’une littérature gnoséologique, selon Hermann Broch, 48 1. Développer un héritage, 48 2. Transformer une tradition et se distinguer de ses contemporains, 53 III. Réflexions sur la forme romanesque et sur ce qu’est sa vocation pour Broch, 59 1. D’un procédé additif à l’unité de la simultanéité!? 59 2. La forme, la fable, la mimésis, 64 3. Le «!naturalisme élargi!», 68 Une technique inaugurée par les peintres impressionnistes, 71 De Baudelaire au symbolisme – un acte de recréation du langage, 72 Style et inconscient, 73 4. Vers une écriture symbolique!? 76 1930–1934. Théorie et écriture. L’écriture comme expérience, 77 La transposition artistique, 77 La fonction épistémologique du symbole, 79 La vocation gnoséologique d’un genre!: réinvention verbale et portée religieuse, 82 3. UN SENS FONDE SUR LA RECURRENCE DE MOTIFS, 87 I. Une cosmologie romantique, 88 1. L’uniforme sous l’Empereur...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.