Show Less

Justice, Droit et Justification

Perspectives transculturelles

Series:

Edited By Jacques Poulain, Hans Jörg Sandkühler and Fathi Triki

Ce volume est consacré à une interrogation sur la signification des notions de « justice », « droit » et « justification » et à leur corrélation et contextualité culturelles. Étant donné que dans le monde dans lequel nous vivons, droit et justice ne coïncident pas a priori, l’énoncé « le droit se base sur la justice » serait donc un énoncé descriptif erroné. Les notions de « justice », de « droit » et de « justification » sont des éléments et fonctions de théorie normative. Ni l’idée de droit – la justice – ni le droit positif ne peuvent se comprendre comme une objectivité ontiquement « donnée » par la nature, par la raison ou par l’histoire, une objectivité que les sujets de droit n’auraient qu’à reconnaître. Le savoir et les actions morales s’élaborent dans les contextes du pluralisme des cultures épistémiques et des pratiques sociales. Les normes de conduite dérivent d’une multitude de versions culturelles du monde dans les contextes desquelles les perceptions du bien, de la justice, de l’acte juste, de la reconnaissance et de la réconciliation se différencient également. Le volume développe ces questions dans un esprit critique et dans la perspective transculturelle du dialogue arabo-allemand de l’UNESCO, auquel participent des spécialistes de l’épistémologie, de la philosophie politique, de l’histoire de la philosophie et des religions, notamment de l’Islam.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Abou Yaareb Marzouki Conflit des justifications de la loi en Islam 103

Extract

103 Abou Yaareb Marzouki Conflit des justifications de la loi en Islam 1. Introduction Abstraction faite du problème épistémologique de la justification en tant que fondation épistémique ou en le supposant résolu (ce qui est loin d’être le cas, les solutions n’ayant jusqu’ici jamais réussi à dépasser sa formulation dans les seconds analytiques et le trilemme de Münchhausen)1, je vais proposer quelques idées relatives au problème du conflit des justifications dans les réalité et pensée islamiques à un double niveau: a celui de la justification de la loi fondamentale, c’est-à-dire le problème de la nature du pouvoir politique et de la législation. b celui de la justification de la loi ordinaire, c’est-à-dire le problème de la nature des droits et devoirs de l’homme. Mon approche sera à la fois historique (histoire des faits politiques et des théories théologiques) et exégétique (des textes coraniques): elle va de la fonda- tion et justification de l’action à celles des lois et valeurs qui déterminent les cri- tères de son évaluation. Nous allons essayer de répondre à une question double: D’abord pourquoi la question de la nature du fondement de la loi, qu’elle soit fondamentale (nature du pouvoir politique et droit publique) ou ordinaire (nature de la loi en général et du doit), reste-t-elle non résolue voire indécidable chez les musulmans, alors que la première nommée est le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.