Show Less

Médiation et gestion des conflits

Essais sur les fins et les moyens pacifiques de sortie de crise

Series:

Edited By Cyrille B. Koné

Faut-il taire dans certaines situations les atteintes contre l’humanité pour se tourner vers l’avenir et recoudre le tissu social ? À quelles conditions le pardon et les lois d’amnistie peuvent-ils favoriser le resserrement des liens sociopolitiques ? À travers quelles procédures les communautés déchirées selon des fractures sanglantes peuvent-elles envisager de se réconcilier ou de redessiner une géographie de leur coexistence ? Ces questions requièrent à la fois de penser l’État au-delà de ses capacités immédiates à conférer et à pérenniser des droits, et de mener la puissance d’intelligibilité des concepts éthiques, juridiques, politiques, anthropologiques, économiques et philosophiques, hors des jeux connus du pardon et de l’impardonnable, vers de nouvelles compréhensions du don et de l’échange dans l’atypie des espaces démocratiques, des inventions linguistiques et dialogiques qui les favorisent, des processus de subjectivation inédits qui les accompagnent. L’ouvrage porte sur les types, les modalités, les enjeux et les fondements de la médiation comme sortie de crise ainsi que l’évolution et les apories auxquelles elle est exposée.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIEME PARTIE : LA MÉDIATION DANS L’ESPACE ET LE TEMPS

Extract

DEUXIÈME PARTIE LA MÉDIATION DANS L’ESPACE ET LE TEMPS CHAPITRE TROISIÈME MODES ET MODÈLES DE MÉDIATION 151 Jean Zoungrana De l’intellectuel spécifique à l’intellectuel médiateur Réunis pour réfléchir sur « Fins et moyens pacifiques de sortie de crise », nous aimerions tout d’abord questionner la légitimité à nous saisir d’une telle thématique. En quoi sommes-nous plus concernés, plus compétents, plus assurés et plus lucides que les autres citoyens pour mieux en déterminer le sens et pour en saisir les enjeux ? Tant de figures intellectuelles, dans l’histoire de la conscience moderne, ont eu à faire leur preuve comme telles avec des désillusions et des déconvenues diverses, que c’est avec craintes et tremblements que l’on devrait incliner à s’appliquer ce vocable d’intellectuel. En effet que sont ces figures devenues : ces intellectuels prophétiques, ces intellectuels organiques, ces intellectuels médiatiques ou encore ces intellectuels communautaires ? Si nous gageons que ces figures sont historiquement situées, on ne peut faire ici l’économie d’un questionnement sur la fonction politique de l’intellectuel tant celle-ci est au cœur des débats actuels et des préoccupations présentes qui nous animent. Et en ces temps de crises multiples et multiformes, si la question de la conciliation ou de la médiation comme procédé de gestion des conflits (prévention ou règlement) est de plus en plus évoquée dans la société, on pourrait, pour répondre à la question de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.