Show Less

Si on a du jazz, pas besoin de schnaps

Jazz, négritude et démocratie sous la République de Weimar- Mit einer umfangreichen Zusammenfassung in deutscher Sprache

Series:

Pascale Cohen-Avenel

Cet ouvrage traite du jazz dans la perspective des sciences de la culture et cherche à rendre compte de la fascination qu’il a exercée sur la société de la République de Weimar. Il s’appuie au premier chef sur la réception du jazz dans les revues littéraires et culturelles et ne néglige pas, à côté des publications progressistes, les organes conservateurs (voire même clairement racistes). Il s’agit en effet de voir dans quelle mesure le débat sur le jazz est lié à la recherche d’une culture républicaine démocratique.
Dieses Buch enthält eine umfangreiche deutschsprachige Zusammenfassung.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 15

Extract

Introduction Depuis les années 1960 les études culturelles et historiques ont subi un bouleversement sans pareil dont les répercussions dans le domaine de la recherche sont incommensurables. L’historien Georges Duby en résume brièvement les implications sur les études historiques dans un discours programmatique prononcé en 1968 à l’UNESCO : « Ce qui est nouveau aujourd’hui c’est le foudroyant progrès de l’anthropologie, de la sociologie, de la psychologie, de la linguistique. L’élan de ces sciences humaines, tout le bouleversement qu’il introduit dans les méthodes, la manière dont elles ont capté l’intérêt d’un large public pour s’établir au cœur de notre propre culture, exigent de l’histoire qu’elle s’agrège à ce peloton conquérant, qu’elle rajeunisse à cette fin sa problématique et qu’elle lutte pour affirmer la valeur de ses positions. […] Moins attentives aux chefs-d’œuvre qu’à la production courante […] [les nouvelles équipes de chercheurs] attirent à elles l’histoire artistique et littéraire, mais en la dégageant de ce qui relève de l’esthétique ; l’histoire des pensées et des croyances, mais en ne la limitant pas à celle des philosophes, des institutions ecclésiastiques ou des théologiens. Leur but : définir les modèles culturels qui, à tels moments, s’imposèrent à telles sociétés, rendre compte de leur succès, saisir le mouvement, vif ou lent, souple ou saccadé, qui, au fil des temps, les transforme.1 » Conjointement au décloisonnement des savoirs, l’approche de la culture a radicalement évolué avec l’avènement...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.