Show Less

Éthique communicationnelle de la palabre africaine

Series:

Ignace Bisewo Pesa

La communication est d’une relevance incontournable dans chaque société. Et dans les sociétés « traditionnelles » africaines, la palabre est non seulement une forme originale de communication mais aussi et surtout une institution, un processus discursif et interactif porteur promoteur de vie. Elle régit la vie en société, règle les différends et demeure un instrument restaurateur d’harmonie, de paix et d’équilibre entre les différents pôles de la société. De ce fait, elle reste d’actualité et est un lieu riche d’analyse, d’interprétation et de compréhension du mode communicationnel de l’Afrique « traditionnelle ». Dans cette approche théorique de la communication et de l’éthique discursive du contexte africain «traditionnel», il sied de montrer que le dialogue palabrique est un processus d’intercompréhension et un comportement social basé sur les principes discursifs d’argumentation, de responsabilité, d’intercompréhension, de respect des normes communicationnelles de justice, d’égalité, de vérité, de sincérité et de liberté, etc. Dans ce sens, le dialogue palabrique est aussi un carrefour où les valeurs communicationnelles chrétiennes telles que la participation, la solidarité, la subsidiarité, la paix, la justice, le pardon, le respect de l’autre et de la parole, la tolérance, le sens de l’écoute, etc. – valeurs interactives essentielles pour toute forme de communication aussi bien dans la tradition africaine, dans la société moderne que dans l’Église – rencontrent la culture africaine.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE I Palabre africaine: repères historiques et présentation structurale

Extract

13 CHAPITRE I : Palabre africaine: repères historiques et présentation structurale Il est sans aucun doute fort intéressant de parler de la communication, qui en effet, est un besoin vital et existentiel de tout être vivant, car le monde est un espace de communication, un lieu d’échanges, d’interaction, d’interpénétration et de dialogue. Chaque groupe social est caractérisé par la production de ce mouvement communicationnel, de ce lien structuré et organisé entre les êtres, c’est-à-dire par l’actuation des échanges relationnels entre membres, et entre groupes sociaux. C’est cette dialectique qui se vit aussi dans le dialogue palabrique africain: la palabre est un agir interactif, une ouverture à soi, à l’autre et au monde. Ce vrai sens est contraire à celui qu’on lui attribue négativement quand on la quali- fie de discours et de bavardage oiseux, comme on peut le remarquer chez Robert pour qui la palabre africaine est: «présent fait à un roi noir des côtes d’Afrique pour se concilier ses bonnes grâces. Pourparlers à l’occasion de la remise de ces présents. Discussion interminable et oi- seuse. Conférence avec un chef noir, ou des noirs entre eux. Discussion, conversa- tion longue et oiseuse»20. Le dictionnaire RT, tout en soulignant la longueur des discussions, reconnaît le sérieux de la discussion palabrique africaine qui est: «discussion interminable et oiseuse. En Afrique, Discussion (sérieuse)»21. Mais loin d’être un discours ou un verbiage oiseux, la palabre africaine est une procédure...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.