Show Less

«Informationsstrukturen» im gesteuerten Spracherwerb

Französisch – Deutsch kontrastiv

Series:

Edited By Séverine Adam

Wenn wir von Sprachkompetenz sprechen, dann meint das zunächst morphosyntaktische Regeln und den korrekten Aufruf von Lexikoneinträgen. Implizit assoziieren wir aber auch so etwas wie ‘Könnerschaft’ – doch sind die Beherrschung morphosyntaktischer Regeln und lexikalischer Differenzierungsmöglichkeiten «Basisleistungen», die wir zumindest bei einem Muttersprachler voraussetzen. «Könnerschaft» in einem inhaltlich gefüllten Sinne beginnt erst dort, wo wir für die Gestaltung unserer Äußerungen den Rezipienten antizipieren und auf seine Sprachverstehensprozesse Bezug nehmen. Ein Problemfeld, das in neuerer Zeit intensiv unter dem Stichwort ‘Informationsstruktur (einer Äußerung)’ beforscht wird; Gegenstand sind ‘höhere kognitive Kontrollprozesse’; es geht um die Optimierung des Informationstransfers im Diskurs.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Georges Kleiber (Strasbourg): Le gérondif : de la syntaxe au sens

Extract

Georges Kleiber (Strasbourg) Le gérondif : de la syntaxe au sens Introduction Nous n’entendons pas proposer une description « clôturée» du gérondif, mais plutôt effectuer un parcours qui mènera de la syntaxe du gérondif à quelques aspects de son sens. Il ne s’agit pas pour nous, en effet, de livrer une analyse complète qui aurait la prétention de boucler le dossier, mais de prolonger, à partir de pièces récentes et moins récentes présentées dans les deux monographies de Halmøy (1982 et 2003), dans Franckel (1989), dans le numéro 149 de Langages de 2003 dirigé par Arnavielle et dans des articles comme ceux de Gettrup (1977), Zanola (1999), Kindt (1999), Herslund (2000, 2003 et 2006), etc., la recherche que nous avons commencée avec le Colloque Chronos de Genève en 2004 (Kleiber, 2007 a)1. De façon plus précise, nous essaierons, dans un esprit de linguistique cumulative, à la fois d’apporter des éléments et des compléments nouveaux et de fournir une réponse à certaines des difficultés que suscite le fonctionnement du gérondif. Nous le ferons essentiellement dans les domaines syntaxique et sémantique2. Nous ferons, dans une première partie, un double rappel syntaxique sur le statut catégoriel du gérondif (Kleiber, 2007 a et 2009 a). En défendant tout d’abord une conception monomorphématique du gérondif, qui nous semble nettement préférable à une analyse bimorphématique, puis en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.