Show Less

Défis et enjeux de la médiation interculturelle

Perspectives plurilingues et transdisciplinaires

Series:

Edited By Nadine Rentel and Stephanie Schwerter

La médiation interculturelle cherche à établir des liens de sociabilité entre des individus issus de diverses cultures, tout en prenant en compte leurs traditions et leurs identités nationales différentes. Cet ouvrage invite à une réflexion sur la diversité culturelle, sur le plurilinguisme, sur la transculturalité ainsi que sur les enjeux scientifiques, politiques, artistiques, historiques et économiques de la médiation interculturelle. Le volume aborde cette thématique dans une perspective plurilingue et transdisciplinaire. Nous mobilisons quatre disciplines : la linguistique, la traductologie, l’histoire et la littérature, ce qui permet de réunir une pluralité de méthodes et d’approches théoriques et appliquées. C’est dans cette interdisciplinarité que réside le caractère novateur de ce volume.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Anne-Marie Picard: « Jouons-le à l’anglo-saxonne » « Have I gone native ? » Translations transatlantiques dans « l’affaire DSK »

Extract

129 « Jouons-le à l’anglo-saxonne » « Have I gone native ? » Translations transatlantiques dans « l’affaire DSK » Anne-Marie Picard Paris 1 Introduction L’affaire judiciaire et médiatique dite « DSK », a explosé, telle une catastrophe naturelle dans le ciel new yorkais du mois de mai. Pensez ! Accusé de tentative de viol et de séquestration par une jeune new yorkaise d’origine guinéenne, femme de chambre dans un grand hôtel, le directeur du puissant FMI, ex- ministre de l’économie et surtout, le favori des sondages de la campagne présidentielle française, se retrouve jeté dans l’infamante prison de Rikers Island. Une chute vertigineuse qui l’amènera à être assigné à résidence pendant plus de trois mois dans une maison de TriBeCa, scandaleusement luxueuse : POUVOIR, SEXE, ARGENT, tout y est ! Mais si nous y ajoutons le paradigme du riche étranger blanc (français de surcroît) qui s’attaque à une pauvre immigrée noire, on peut imaginer le branlebas de combat chez les idéologues de tous bords : qui pour faire de « l’affaire » une « simple » lutte de sexes, avec ou sans grain de théorie postcoloniale ; qui pour se complaire dans la paranoïa et la théorie du complot ; qui pour y retrouver l’inévitable clash entre deux cultures qui se regardent si souvent en chiens de faïence ; d’autres encore pour tenter d’analyser et de désamorcer les xénophobies virulentes qui ont su s’exprimer. Ayant le 23 août demandé sa relaxe, après que la plaignante, son principal témoin, se f...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.