Show Less

Défis et enjeux de la médiation interculturelle

Perspectives plurilingues et transdisciplinaires

Series:

Edited By Nadine Rentel and Stephanie Schwerter

La médiation interculturelle cherche à établir des liens de sociabilité entre des individus issus de diverses cultures, tout en prenant en compte leurs traditions et leurs identités nationales différentes. Cet ouvrage invite à une réflexion sur la diversité culturelle, sur le plurilinguisme, sur la transculturalité ainsi que sur les enjeux scientifiques, politiques, artistiques, historiques et économiques de la médiation interculturelle. Le volume aborde cette thématique dans une perspective plurilingue et transdisciplinaire. Nous mobilisons quatre disciplines : la linguistique, la traductologie, l’histoire et la littérature, ce qui permet de réunir une pluralité de méthodes et d’approches théoriques et appliquées. C’est dans cette interdisciplinarité que réside le caractère novateur de ce volume.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Anne Kwaschik: L’interculturel et le piège de l’identité. Les enjeux de la médiation interculturelle à travers l’approche biographique

Extract

201 L’interculturel et le piège de l’identité. Les enjeux de la médiation interculturelle à travers l’approche biographique Anne Kwaschik Berlin 1 Introduction La place de l’interculturel dans les sciences historiques est loin d’être déterminée. Or il se trouve depuis les années 1980 au centre de l’intérêt et finira par engendrer avec « le global » un nouveau paradigme de l’histoire-science (voir Cooper 2010). Stimulés à leurs débuts par les recherches sur les relations culturelles franco-allemandes, les débats autour de la théorie des transferts culturels (voir Espagne 1999) et de l’histoire croisée (voir Werner 2004 et 2003) mettant en question l’outil de la comparaison historique se sont succédé, et ont en partie coexisté. L’évolution historiographique finit par se focaliser sur la problématique de la globalisation, priviligeant des réconceptualisations et des reformulations de l’interculturel où la problématique de la médiation était moins visible que dans les débats autour des transferts culturels. Les relations interculturelles comme problème méthodologique ont été révisées sous plusieurs étiquettes dans le besoin de déhiérarchiser les relations entre différentes cultures notamment dans le contexte colonial et de les réinsérer comme chapitres d’une entangled history ou shared history1. Dans un mouvement particulier, caractéristique peut-être pour la situation historiographique de l’Allemagne, l’interculturel a été inscrit dans le cœur des nations mêmes et a de par « la perspective globale », corrodé la perspective monolithique...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.