Show Less

Les disciplines dans l’enseignement bilingue

Apprentissage intégré des savoirs disciplinaires et linguistiques

Series:

Gabriela Steffen

Cet ouvrage examine les pratiques discursives bi-plurilingues en classe pour faire une description empirique détaillée de l’apprentissage bilingue et intégré des savoirs dans diverses disciplines scolaires. En analysant les processus d’apprentissage mobilisés par l’enseignement bilingue, il participe à l’étude de ceux qui interviennent dans l’acquisition des langues secondes. En étudiant l’intégration de l’apprentissage des disciplines et des langues, ainsi que l’élaboration bilingue des savoirs, il contribue également à la recherche en didactique intégrée et en didactique du plurilinguisme. Au cœur de cet ouvrage, les disciplines et leurs enjeux linguistiques, ainsi que la dynamique entre travail disciplinaire et travail linguistique sont abordés dans une perspective interactionniste, située et bi-plurilingue.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Partie II : Analyse des pratiques dans les classes bilingues

Extract

Chapitre 4 : Présentation de l'étude Ce chapitre est consacré à la présentation du cadre général de notre étude (1), de nos hypothèses et objectifs de recherche (2), de notre démarche de recueil et d'analyse des données (3), puis finalement de nos terrains et corpus (4). 1 Cadre général de l'étude Notre étude s'inscrit dans le prolongement d'un projet de recherche au sujet de la Construction intégrée des savoirs linguistiques et disciplinaires dans l’enseignement bilingue au secondaire et au tertiaire dirigé par L. Gajo et A.-C. Berthoud90 que nous avons complété par un corpus de données personnelles. Partant du constat que la notion d'intégration est assumée par beaucoup de chercheurs et didacticiens sans avoir été étudiée en détail, ce projet s'intéressait principalement à la construction intégrée des savoirs linguistiques (L2 et L1) et des savoirs disciplinaires (DNL) dans le cadre de l’enseignement bilingue et visait à décrire en détail sa nature, ses modes et ses lieux. Les hypothèses principales du projet étaient les suivantes : - la construction et la transmission des savoirs est de nature principalement verbale, interactionnelle et problématique - l'interaction plurilingue (ou en L2) instaure un cadre privilégié et amène des outils supplémentaires à la construction et à la problématisation des savoirs - les savoirs linguistiques et disciplinaires sont profondément imbriqués, et ce essentiellement aux niveaux lexical et discursif - le travail...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.