Show Less

Dieu au-delà de l’être

Le sens éthique de Dieu dans la pensée d’Emmanuel Levinas- Préface du Professeur Dr. Jean-Paul Resweber

Jean-Bertrand Madragule Badi

À travers le thème du « Dieu au-delà de l’être », ce livre resitue la pensée de Levinas dans la tradition de pensée judéo-chrétienne et dans celle de la philosophie grecque. En partant de la phénoménologie, Levinas a entrepris une audacieuse interprétation de diverses thèses qui, défendues par Buber, Rosenzweig, Platon, Descartes, Husserl ou Heidegger, apportent leur caution à la pensée de l’éthique comme philosophie première qui est au principe et au centre de sa philosophie. L’intérêt de cette recherche consiste à montrer comment Levinas thématise la rencontre de la pensée juive et de la philosophie grecque. Cette étude montre aussi à quel point cette double écriture juive et philosophique permet à Levinas de résoudre, en recourant aux notions du visage d’Autrui, de responsabilité, d’illéité, de justice, etc., la plupart des questions qu’il aborde : celles de Dieu, de la création, de la relation à Autrui, des inégalités sociales, de la souffrance, de la Shoah, de la kénose de Dieu, du messianisme et du prophétisme, etc. Enfin, parce que sa philosophie s’intéresse à des thèmes touchant aussi bien la sensibilité du judaïsme que du christianisme, ce livre voudrait reconsidérer les enjeux et les conséquences de la pensée de Levinas dans le dialogue judéo-chrétien d’aujourd’hui.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

REMERCIEMENTS

Extract

Le présent ouvrage est issu d’une thèse de philosophie présentée et soutenue en février 2012 à la Faculté des Lettres, des Sciences Humaines, des Arts et des Sciences de l’Éducation de l’Université du Luxembourg. À travers le thème du «Dieu de la Bible, au-delà de l’être», ce livre resitue la pensée d’Emmanuel Le- vinas dans la tradition de pensée judéo-chrétienne et dans celle de la philosophie grecque. En partant de la phénoménologie, Levinas a entrepris une audacieuse interprétation de diverses thèses qui, défendues par Buber, Rosenzweig, Platon, Descartes, Sartre, Husserl ou Heidegger, apportent leur caution à la pensée de l’éthique comme philosophie première qui est au principe et au centre de sa phi- losophie. L’intérêt de cette recherche consiste à montrer comment Levinas thématise la rencontre de la pensée juive et de la philosophie grecque. Cette étude montre aussi à quel point cette double écriture juive et philosophique permet à Levinas de résoudre, à coups d’ajustements successifs et en recourant aux notions du vi- sage d’Autrui, de responsabilité, d’illéité, de trace, de justice et de tiers, la plu- part des questions qu’il aborde : celles de Dieu, de la création, de la relation éthique à Autrui, des inégalités sociales, de la souffrance, de la Shoah, de la ké- nose de Dieu, du messianisme et du prophétisme, etc. Enfin, parce que sa philo- sophie s’intéresse à des thèmes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.