Show Less

Le développement du langage observé chez un enfant bilingue

Commenté et annoté par Pierre Escudé

Series:

Escudé Pierre

Comment se comporterait un enfant mis en présence de deux langues qu’on lui parlerait également ? Cette interrogation, à l’aube d’un 20 e siècle où le bilinguisme est accusé de déformer chacune des langues en jeu et d’être une plaie sociale dans une Europe farouchement nationaliste, trouve sa réponse dans la thèse de Jules Ronjat. Pendant cinq ans, le linguiste va étudier les comportements langagiers et comportementaux du petit Louis, confronté à deux langues familiales : le français et l’allemand. Un siècle plus tard, la réédition de cet ouvrage pionnier sur le bilinguisme est d’une formidable actualité pour la linguistique générale et expérimentale, la pédagogie et la politique éducative, dans un monde marqué sans complexes par le multilinguisme. Cette nouvelle édition associe des notes scientifiques à une réflexion ouverte aux futurs professeurs comme aux familles que les enjeux éducatifs du bilinguisme précoce fascinent et interrogent.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Pierre Escudé: LE BILINGUISME SELON RONJAT : SON TEMPS ET SON ACTUALITE

Extract

À Daniel Morgen, pionnier français et européen du bilinguisme institutionnel précoce, en hommage amical. „Vom Liede einer Lerche ist umher Der ganze Himmel voll…“ Nicolas Lenau, chant XXII, „Des Wandrers Gruß“ Die Albigenser, 1838-1844. LE BILINGUISME SELON RONJAT : SON TEMPS ET SON ACTUALITE Le paradoxe d’un ouvrage fondamental et oublié Voici un siècle, le premier ouvrage scientifique concernant le bilinguisme précoce était édité. En 1913, son auteur, Jules Ronjat, publie chez l’éditeur parisien Champion sa seconde thèse présentée en Sorbonne et intitulée Le Développement du langage observé chez un enfant bilingue. L’étude décrit, semaine après semaine, et parfois jour par jour, les évolutions langagières et comportementales de Louis Ronjat, né en 1908, à qui le père ne parle que français et la mère, Ilse, qu’allemand. Cet ouvrage est considérable à plus d’un titre : pour la première fois, on s’intéresse de manière systématique et longitudinale au phénomène de l’entrée dans le langage d’un enfant ; entrée qui est la plus précoce possible, langage qui ici est défini d’emblée par deux langues. Pour la première fois encore, psychologie, linguistique et didactique sont convoquées ensemble pour l’analyse et la compréhension de ce phénomène, avec une rigueur des plus scientifiques, notamment en ce qui concerne la transcription phonologique des productions enfantines. Enfin, pour la première fois, le bilinguisme est perçu comme...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.