Show Less

Europe – Canada

Transcultural Perspectives- Perspectives transculturelles

Series:

Edited By Klaus-Dieter Ertler, Martin Löschnigg and Yvonne Völkl

As a result of its colonial past, Canadian culture has been shaped by French, British and other European influences; since the second half of the twentieth century, however, large-scale immigration from Asia, Africa, the Caribbean, Latin America and the Middle East, as well as economic and cultural globalization and the recognition of the cultural significance of the country’s First Nations have transformed Canadian society, and this transformation has affected the European dimension of Canada’s cultural heritage, too. The publication addresses the role of this dimension in the collective consciousness of contemporary Canada and the complexities of Canadian-European political and cultural relations at the beginning of the twenty-first century.
En raison de son passé colonial, la culture canadienne a été façonnée par des influences françaises et britanniques ainsi que par d’autres cultures européennes. Cependant, à partir de la deuxième moitié du 20 e siècle, l’immigration importante de l’Asie, de l’Afrique, des Caraïbes, de l’Amérique latine et du Proche-Orient, la globalisation économique et culturelle ainsi que la reconnaissance officielle des Premières Nations ont transformé la société canadienne. Cette transformation a également eu des conséquences sur la dimension européenne de l’héritage culturel du Canada. Le livre aborde le rôle de cette dimension dans la conscience collective du Canada contemporain et la complexité des relations politiques et culturelles entre l’Europe et le Canada au début du 21 e siècle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Joanna Warmuzinska-Rogóz: Est-il raisonnable de retraduire Maria Chapdelaine ?

Extract

Ileana Neli Eiben 112 Le Nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française. Paris : Robert 2009. MIHALI, Felicia : �ara brânzei. Bucure�ti : Image 1998. – Mica istorie. Bucure�ti : Image 1999. – Eu, Luca �i chinezul. Bucure�ti : Image 2000. – Le pays du fromage. Montréal : XYZ Éditeur 2002. – Sweet, sweet China. Montréal : XYZ Éditeur 2007. – Dina. Montréal : XYZ Éditeur 2008. OUSTINOFF, Michael : Bilinguisme d’écriture et auto-traduction. Julien Green, Samuel Be- ckett, Vladimir Nabokov. Paris : L’Harmattan 2001. PATERSON, Janet : « Le sujet en mouvement : Postmoderne, migrant et transnational ». Nou- velles Études Francophones. Dossier « Avatars du sujet » 24,1 (Printemps 2009), 10-18. ROBIN, Régine : La Québécoite. Montréal : XYZ Éditeur 1993 [1983]. STEICIUC, Elena-Brându�a : « Felicia Mihali : ‘La rencontre avec la nouvelle langue s’est produite sur et dans mes textes’ ». Atelier de traduction, Suceava : Editura Universit��ii Suceava, 7 (2007) « Dossier : L’Autotraduction », 15-23. TANGUAY, Antoine : « La naufragée au nez fin », Le Soleil, 26 mai 2002. THIBEAULT, Pierre, « Dyna-mythe », Ici, 6 juin 2002. TLFi (v. http://www.cnrtl.fr ; consulté le 9 octobre 2012). Est-il raisonnable de retraduire Maria Chapdelaine ? Joanna Warmuzi�ska-Rogó� (Katowice, Pologne) Dire que la traduction littéraire permet d’apprivoiser les cultures souvent éloignées et d’élargir nos horizons serait un truisme1. Et pourtant, il est vrai que c’est notamment grâce aux traductions que le lecteur se fait une image de la culture de départ. Il acquiert le savoir sur l’identité d’un groupe donné par le biais...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.