Show Less

Regards français sur le conflit nord-irlandais

Series:

Karine Deslandes

Les journalistes français n’ont pu rester insensibles au conflit qui s’est déroulé en Irlande du Nord de 1968 à 1998. Dans la presse d’information politique et générale, ils ont livré à leurs lecteurs leurs perceptions des causes des Troubles nord-irlandais. Ils ont dévoilé leurs positions quant à la politique britannique menée en Irlande du Nord et à la violence paramilitaire de l’IRA et des groupes loyalistes. Ils ont également réagi aux différentes initiatives de paix entreprises. Il apparaît que les contingences de la vie politique française, le clivage gauche/droite très marqué en France ainsi que l’Histoire de France ont joué un rôle indéniable dans la formation de l’image médiatique française du conflit nord-irlandais.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

QUATRIÈME PARTIE: Les initiatives de paix : un soutien unanime progressif

Extract

179 QUATRIÈME PARTIE Les initiatives de paix : un soutien unanime progressif Depuis 1968, l’Irlande du Nord semblait régie par un cycle immuable qui pou- vait se résumer à une succession de flambées de violence, de phases négociatrices suivies de blocages politiques, déclenchant de nouveau violence et attentats. C’est ce cercle vicieux qui a tant désorienté et désespéré les journa- listes français qui ont couvert « les Troubles ». Leur attitude vis-à-vis des blocages politiques et de la violence a été traitée dans les parties précédentes ; cette étude serait incomplète si elle n’analysait pas leurs réactions aux tentatives de paix, c’est donc le but de cette dernière partie, dans laquelle on va également considérer si ces initiatives de réconciliation ont contribué à renforcer la percep- tion médiatique française de la question irlandaise ou bien si elles l’ont remise en cause. On distingue deux catégories de tentatives de résolution du conflit : celles émanant des gouvernements anglais et irlandais comme l’accord de Sun- ningdale en 1973, l’accord anglo-irlandais de 1985, la déclaration de Downing Street de 1993, les documents – cadre de 1995 et l’Accord de paix de 1998 et celles populaires et non gouvernementales comme le mouvement des Peace People ou les discussions Hume – Adams. Comme nous allons le voir, ces différentes tentatives de paix n’ont pas sus- cité le même intérêt dans tous les journaux français : la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.