Show Less

Présences de George Sand en Pologne

Series:

Regina Bochenek-Franczakowa

La réception de George Sand en Pologne est considérée dans ces études par le biais des « présences » de la romancière dans la culture du pays : écrivaine célèbre, femme émancipée et maîtresse de Chopin. C’est au XIXe siècle que l’admiration pour l’œuvre sandienne se manifestait vivement à travers traductions, essais critiques, spectacles de théâtre, affinités subtiles dans l’œuvre des grands romanciers. L’exemple de la vie de Sand encourageait les Polonaises dans leur activité. Dès le début du XXe siècle, l’image dominante de Sand devient celle de la maîtresse de Chopin. L’ouvrage, basé sur des sources inconnues, est unique à fournir une aussi riche bibliographie des traductions polonaises et à embrasser l’évolution de la réception de Sand en Pologne pendant près de deux siècles.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

Le nom de George Sand semble fort lié à la Pologne ; on pourrait croire que le problème de l’accueil de la romancière dans ce pays est exploré et connu depuis longtemps� En commençant nos recherches en vue de rédiger l’article sur la réception de George Sand en Pologne1, nous étions persuadée qu’il n’y aurait qu’à rassembler et, éventuellement, compléter ce qui en avait été déjà étudié� Nous avons constaté avec surprise qu’il n’en était rien� Il est significatif que les études, quand il y en avait, portaient avant tout sur deux aspects de la présence de la romancière dans la culture polonaise  : celui de la liaison avec Frédéric Chopin et celui des contacts avec Mickiewicz et d’autres représentants des Émigrés polonais du XIXe siècle2� La réception littéraire proprement dite de George Sand en Pologne n’a été abordée jusqu’à présent que dans quelques publications� Les unes sont réduites quant à la chronologie� L’article de Maria Straszewska embrasse une partie de la réception littéraire de l’œuvre sandienne au XIXe siècle, insistant sur la place de George Sand « dans la décennie qui vit s’animer la littérature dans [notre] pays à la veille de 1848 »3� L’auteure a attiré l’attention sur les influences sur quelques écrivains polonais, qu’elle a jugées plutôt incertaines (Żmichowska, Kraszewski), et sur quelques polémiques de presse dans les années 1840� Les études sur...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.