Show Less

La canonisation littéraire et l’avènement de la culture de masse

La collection «Les Grands Écrivains Français» (1887–1913)

Series:

Dragoș Jipa

À la fin du XIXe siècle en France, la canonisation littéraire passe non seulement par l’école républicaine, mais aussi par les collections pour le grand public. Le diplomate Jean-Jules Jusserand dirige chez Hachette la collection Les Grands Écrivains Français qui devient une entreprise éditoriale importante à l’époque de la « Troisième République des Lettres » (A. Compagnon). Cette étude a l’ambition de décrire le processus collectif de canonisation à l’œuvre, pour en identifier les acteurs et leurs rôles respectifs (dont celui du directeur de collection), les mécanismes éditoriaux (les contraintes de la publication en série) et les discours dominants sur les grands écrivains de l’histoire de la littérature comme images de la grandeur nationale.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusions

Extract

Le rôle de cette dernière partie est double : d’une part, il s’agit de faire le bilan des résultats de ce travail, par rapport au but qu’on s’était donné ; d’autre part, nous allons présenter certaines directions par lesquelles la recherche devrait être continuée. Ces deux volets seront traités ensemble, à l’occasion d’une réé- valuation de chaque partie de l’ouvrage. La question de départ visait l’évaluation de l’état du canon littéraire dans un contexte précis de l’histoire, celui de l’apparition de la culture de masse à la fin du XIXe siècle, avec ses discours et pratiques spécifiques. Cette question est essentielle pour l’histoire littéraire, parce qu’elle permet d’offrir une réponse à un problème qui lui est constitutif, celui de l’historicisation du concept de littérature. Pour répondre à cette question, nous avons choisi un objet nouveau, une collection de monographies (Les Grands Écrivains Français) qui avait été créé avec l’intention de diffuser auprès du grand public une certaine idée de la littérature française. Par son importance quantitative, ainsi que par les col- laborateurs qui y avaient publié des volumes, nous avons considéré que cette collection pouvait fournir la base pour trouver une réponse à la question de départ. L’objet une fois identifié, une question de méthode s’est présentée, une question qui traverse elle aussi la recherche dans son ensemble : comment lire une collection ? Avec ces deux niveaux...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.