Show Less

Être et avoir un corps

Corps quotidien, corps scénique

Series:

Nadia Foisil

Cette recherche théorico-empirique désarticule le corps et l’étudie dans ses dimensions anthropologique, anatomophysiologique, neuroscientifique, scénique. Le jeu est dans la comédie sociale et le comédien le transporte sur la scène. Les rôles dépendent de la structure de la société, de la place de l’acteur et de son individualité. Ils évoluent selon des facteurs extérieurs et intérieurs à l’humain. Certains acteurs s’approprient plus facilement leur rôle que d’autres, épousent gestuelle et discours de chaque classe, abandonnent un costume pour en revêtir un autre. Le théâtre est le domaine qui érige ce jeu des rôles en profession. Dès lors, l’interrogation sur la latitude du comédien à jouer requiert une contextualisation et appelle la question de l’inné et de l’acquis. L’humain joue-t-il d’emblée ou apprend-il à jouer ? Dans quelle mesure le corps est-il un instrument expressif théâtral et social?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion: Le Paradoxe Ipséité-Changement

Extract

Au terme de cette étude à travers laquelle nous avons désarticulé et réarticulé les concepts relatifs aux questions du talent, du corps, du comédien et du jeu, après avoir inversé les données et refondu les acceptions classiques de l’inné et de l’acquis et après avoir réinséré le comédien au cœur du corps social où il inte- ragit avec le spectateur, en tant qu’humain, après avoir démontré que pour nous il semble plus juste de parler d’une attitude talentueuse que de talent, attitude talentueuse où s’enlacent inné et acquis par l’entremise d’une conscience singu- lière, nous reviendrons sur notre prologue méthodologique afin de réexaminer la notion d’expérience esthétique théâtrale dont nous avons posé les principes au début de cette analyse. Le terme d’expérience que nous avons associé à notre acception de la mémoire (chapitre 8), présente un caractère afférent à l’après- coup et à l’analyse de l’expérience vécue. Or, ce qui apparaît à présent de ma- nière évidente et qui s’est distillé tout au long de notre progression est le point suivant : si nous désarticulons, analysons, reconstruisons ces matériaux, nous ne visons qu’une chose  : redonner sa pleine vie au moment présent. En effet, le jeu du théâtre prend sa source dans la vie quotidienne par le fait que cette dernière se fonde déjà sur le jeu. Le moment présent...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.