Show Less
Restricted access

La luce nell’architettura sacra: spazio e orientazione nelle chiese del X–XII secolo - tra «Romandie» e Toscana

Including an English Summary

Series:

Eva Spinazzè

L’autrice ha messo in luce un’antica tradizione sull’orientazione degli edifici sacri. In particolare ha studiato le architetture sacre dei secoli X–XII situate lungo la Via Francigena, da Romainmôtier al Sud della Toscana, seguendo le tappe dell’arcivescovo Sigerico che alla fine del X secolo percorse la via di pellegrinaggio da Roma a Canterbury. Sulla base delle testimonianze trovate nelle fonti e nei manoscritti medioevali di argomento astronomico e liturgico e attraverso rilievi topografici georeferenziati uniti a calcoli astronomici l’autrice ha evidenziato che la maggior parte dei sessantatré edifici sacri presi in considerazione sono allineati verso punti precisi sull’orizzonte versus solem orientem et versus solis occasum in giorni significativi dal punto di vista astronomico o religioso.
Show Summary Details
Restricted access

Préface Xavier Barral i Altet, Université de Rennes 2, Università di Venezia Ca’Foscari

Extract

← 16 | 17 →

Préface Xavier Barral i Altet Université de Rennes 2, Università di Venezia Ca’Foscari

Dans le monde universitaire, les étudiants qui approchent un professeur pour lui demander la direction d’une thèse doctorale sont le plus souvent dépourvus d’un projet déjà structuré et d’une idée définitive sur la manière de le construire. Eva Spinazzè n’était pas de ceux-là. Lorsqu’elle entra dans mon bureau à l’Université de Venise, il a déjà quelques années, pour me proposer la supervision d’un sujet de doctorat, elle savait très bien quel était le but de sa recherche. Avec grande ténacité elle réussit à me convaincre, ainsi qu’aux autres professeurs qui l’acceptèrent au sein du doctorat de recherche de l’Université Ca’Foscari de Venise. C’est dire que le travail qui est publié aujourd’hui est le fruit non seulement de longues années de recherche, mais d’une sacrée détermination; une détermination qui a porté l’auteur vers de longues et patientes recherches, non seulement sur le terrain, en mesurant de nombreuses églises, mais également dans les archives et les bibliothèques à la recherche de ce que les hommes du Moyen Age pensaient de l’orientation des églises et des jeux de lumière qui pouvaient en dériver. Cette double approche fait toute l’originalité et la nouveauté de ce livre.

Beaucoup a été écrit sur l’orientation des églises au Moyen Age et je suis personnellement parmi les plus dubitatifs...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.