Show Less
Restricted access

Vers une éthique de la liberté

Reconstruction de la «conduite de vie» dans la théologie éthique de Trutz Rendtorff

Series:

Francine Charoy

De nombreuses éthiques théologiques échouent à surmonter une opposition entre l'ordre humain et le Règne de Dieu, l'immanence et la transcendance. Elles les juxtaposent ou les opposent sans chercher un principe de leur articulation. Rechercher un concept qui articule densité des significations proprement humaines de l'action et action divine, mais aussi la pluralité des interprétations est la question de départ de cette recherche. L'auteur reconstruit le concept de «Lebensführung» (conduite de vie) dans la théologie éthique de Trutz Rendtorff, un concept historique transféré dans une théologie éthique pour l'établir comme médiation de la religion et de la culture. Le lecteur est invité à penser la question des deux règnes, qui prolonge l'appel du Concile de Vatican II à penser l'Eglise dans le monde de ce temps.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 7 : Les concrétions

Extract

← 252 | 253 →

Chapitre 7: Les concrétions

Les „concrétions“ comme médiations éthiques

Nous avons montré dans le précédent chapitre que la théorie de Rendtorff dévoile une structure de la réalité de la vie au sein de laquelle la vie humaine peut accéder au sens. Elle met en lumière trois moments « élémentaires » dont l’ articulation correspond chez Rendtorff à la notion de « réceptivité critique », à la fois comme un recevoir une vie donnée, juste et bonne, une interprétation qui donne à l’ homme une raison fondamentale de vivre et fonde une décision, celle d’ engager l’ action à être participation à cette vie donnée, originaire. L’ histoire est réalisation de cette vie par la médiation de formes de vie. Nous avons montré que ces moments sont des déterminations anthropologiques de la vie humaine : la donation originaire détermine la vie de l’ homme comme ouverture et réflexivité. La condition de possibilité de notre liberté humaine donnée avec la vie, c’ est cette liberté en tant qu’ elle est liberté originaire, « Urfreiheit in ihrem Zuspruch ». L’ enjeu des concrétions584 est de montrer que le christianisme est forme de cette liberté qui cherche à rester libre en configurant la vie au moyen d’ instances intermédiaires qui soutiennent cette liberté. Rendtorff construit sa réflexion sur cette « concrétion » de la liberté dans la « Lebensführung » qui est la praxis de l’...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.