Show Less
Restricted access

Le défi de la forme dans les nouvelles de Pierre Mertens

Une esthétique du genre narratif et une herméneutique existentielle

Series:

Julie Hahn

Cette thèse a pour objet l’étude des recueils de nouvelles de Pierre Mertens, écrivain belge, dont l’œuvre s’inscrit dans la littérature-monde en français. Dans l’hypothèse avancée, il s’agit de démontrer que, bien que l’intrigue s’estompe, de multiples réalités sont représentées. Celles-ci se rattachent à l’originel et à la vie au 20e siècle, les fragments rassemblés reconstruisent le monde et visent sa totalité. Les domaines de la poétique de la nouvelle et une distinction narratologique (dits et non-dits) forment la charpente de la table des matières, les philosophies de l’existence soutiennent l’herméneutique existentielle. La découverte des structures complémentaires et des contenus témoignent du dialogue étroit entre les nouvelles qui sont à l’image de la valise à double fond.
Show Summary Details
Restricted access

La littérature francophone en Belgique

Extract



L’entrée des œuvres de Mertens dans le champ littéraire internationale passe non seulement par la réception primaire, c’est-à-dire la publication dans les maisons d’édition en France, mais encore par le biais des nombreux prix littéraires qui lui sont décernés et, en ce qui concerne la réception critique, à travers les rééditions et les traductions. Au regard des traductions, nous notons que c’est par le roman Les Eblouissements (1987) que l’auteur acquiert sa notoriété sur la scène internationale, ce roman est jusqu’ici le plus traduit. Nous rappelons à cet endroit que Mertens écrit Les Eblouissements (Der Geblendete1) lors de son séjour (DAAD-« Künstlerprogramm ») passé à Berlin en 1987. D’autres traductions allemandes s’ensuivent, telle la nouvelle Der Freund meines Freundes2 (1987) par Gundel Bernimoulin (L’ami de mon ami), d’autres nouvelles rassemblées par Anne Neuschäfer dans le recueil Nachbilder, Striptease, Zusammenstoß, Nachruf 3 (1991) (Reconstitution, Strip-tease, Collision, Nécrologie), réédition augmentée et retravaillée en 2009 intitulée Nachtrag zur Reise des Kolumbus und andere Erzählungen), le récit Geheime Noten4 (1991) par Uli Aumüller (Lettres clandestines) et, Ein Fahrrad, ein Konigreich und der Rest der Welt5 (1996) par Manfred Flügge (le roman Une paix royale).

Nous pouvons ajouter que Mertens se range dans une lignée d’écrivains internationaux tels Julio Cortázar, Vassilis Vassilikos, Salman Rushdie et Milan Kundera et d’autres encore.

« En Mertens, il y a...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.