Show Less
Restricted access

Jean El-Mouhoub Amrouche – Pour une théorie de la décolonisation

Etudes sur l’image de soi

Series:

Aziza Yakoubi Lounis

Cette étude s’appuie sur une série d’articles politiques réédités par Tassadit Yacine dans: Jean El-Mouhoub Amrouche, Un Algérien s’adresse aux Français ou l’histoire d’Algérie par les textes (1943–1961), et sur l’unique essai de Jean Amrouche: L’éternel Jugurtha. Ces textes sont contextualisés, analysés et confrontés à des positions d’intellectuels tel que Albert Camus, à des écrits critiques d’écrivains, tels que Antonio Gramsci, Frantz Fanon, Albert Memmi, Aimé Césaire et Edward Saïd et à ceux de la génération de «pieds noirs» d’Algérie (Jacques Derrida). L’œuvre de Jean El-Mouhoub Amrouche a non seulement mobilisé la résistance active contre le colonialisme mais elle a aussi contribué au processus de la décolonisation. Cet intellectuel «inconnu» qui était d’abord et avant tout un homme de lettres et de savoir, basculera dans la politique et servira de médiateur (de pont vivant) entre les deux communautés qui lui sont chères (l’Algérie et la France) ; malgré son impuissance à concilier ses deux notions contradictoires de l’identité – se qualifiant de monstre et d’hybride culturel – il oeuvrera pour le mouvement de libération et se fera le porte-parole de tous les colonisés dans le monde entier jusqu’à la fin de sa vie.
Show Summary Details
Restricted access

5. Réflexions sur l’image de soi et portraits du colonisé

Extract

5.  Réflexions sur l’image de soi et portraits du colonisé

Sartre estime que l’existence précède l’essence. Tout comme Martin Heidegger pense que nous sommes ‘jetés’ dans le monde, Sartre pense que nous commençons la vie sans essence, de telle façon à ce que nous ayons une liberté radicale de déterminer les choses par nous-mêmes dans des situations différentes. Cependant, avec cette liberté radicale vient la responsabilité ; lorsque nous sommes libres de nous déterminer, nous avons alors la responsabilité radicale d’avoir à choisir les critères déterminant nos choix. La raison pour laquelle la liberté radicale détient autant de responsabilités est due au choix ; nous ne choisissons pas simplement et arbitrairement nos propres actions, mais nous les choisissons selon ce que nous ressentons et ce qui nous semble correct et juste pour l’humanité tout entière.

On définit généralement l’aliénation par cette soumission du colonisé à un statut social, à des conditions de vie qu’il ne peut modifier ; et par suite aux conditionnements extérieurs, économiques, politiques et culturels que subit le colonisé. De ce fait, il est convaincu par les effets positifs de la mission civilisatrice, et du retard de sa société ; le colonisé se transforme ainsi en esclave et cesse de devenir maître de lui-même. L’acculturation et la dépersonnalisation sont le résultat de cette aliénation. Une réalité que l’Ecole française refonde en enseignant contradictoirement...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.