Show Less
Restricted access

L’avortement en Irlande : 1983–2013

Dimensions religieuses, socioculturelles, politiques et européennes

Series:

Edwige Nault

Alors que les sociétés modernes occidentales poursuivent des politiques permissives en matière d’avortement, la République d’Irlande est le seul pays en Europe à avoir inscrit le droit à la vie de l’« enfant à naître » dans sa constitution. Cette question, conditionnée par la doctrine religieuse, est utilisée comme un moyen d’observation privilégié du processus de sécularisation envisagé ici comme la perte d’autorité de l’Église catholique sur les attitudes, les comportements et l’État. Ce livre contextualise le sujet dans le cadre social, culturel, politique, religieux et identitaire d’un pays en pleine mutation, ainsi que dans l’espace européen.
Show Summary Details
Restricted access

Épilogue

Extract



La nature du débat sur l’avortement est celle d’être une matière mouvante comme l’illustrent divers événements depuis la conclusion de cette recherche669. En Irlande, la législation a été mise à l’épreuve moins d’un an après son entrée en vigueur par deux affaires largement médiatisées. Ce développement était prévisible, l’inconnue étant combien de temps cela prendrait.

Comme les affaires précédemment médiatisées, il s’agit de situations extrêmes. La première, Miss Y, une demandeur d’asile, n’a pas été autorisée à subir un avortement bien que son état suicidaire fût reconnu par les deux psychiatres de la commission formée selon les termes de la loi670. La seconde affaire a concerné une femme enceinte en état de mort cérébrale maintenue en vie artificiellement pour permettre à son fœtus de 17 semaines de survivre alors que la famille souhaitait la laisser partir en paix. Ce cas ne concernait pas directement l’avortement mais la « vie à naître »671 et le recours à la justice fut nécessaire pour donner raison à la famille.

S’il en fallait encore une preuve, cette affaire a de nouveau confirmé le poids de l’institution judiciaire dans le débat sur l’avortement en Irlande et, une fois de plus, la question de la tenue d’un nouveau référendum a fait surface. Le ministre de la Santé, Leo Varadkar, s’est illustré au cours de ce dernier volet en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.