Show Less
Restricted access

Étude contrastive du slam en France et en Allemagne

Analyse linguistique du lexique sub- et non-standard de textes de slam

Series:

Marie-Anne Berron

Ce travail de recherche se veut être une étude comparée exploratoire du mouvement de poésie orale contemporaine et démocratisée qu’est le slam (Poetry Slam) en France et en Allemagne. Dans le but d’analyser les différences et ressemblances dans l’usage du sub- et non-standard, nous avons eu recours à l’observation participante selon Labov, à des interviews semi-directives ainsi qu’à une analyse qualitative et quantitative lexicale contrastée des corpora rassemblés sur le terrain. Ainsi notre thèse est la suivante : L’analyse lexicale de notre corpus permet de constater des phénomènes linguistiques similaires dans l’usage dus à un phénomène de globalisation croissant, mais permet également de constater des phénomènes divergents. Ces différences montrent que l’usage de certains phénomènes linguistiques peut être lié à la culture, au passé, et à l’actualité propres de chaque pays.
Show Summary Details
Restricted access

3 Le standard, le sub-standard et le non-standard

Extract



Les recherches en linguistique en France se répartissent selon deux approches : l’une, variationniste et purement sociolinguistique sur les groupes et les territoires limités de jeunes et l’autre, lexico-structuraliste, ou bien argotologique, puisant dans l’observation du corpus lexical et des liens entre les niveaux de langue, tandis que la recherche allemande à la suite de Coseriu se baserait plutôt sur une recherche variationniste. Notre recherche et notre méthodologie de travail se fondent sur une méthode d’enquête de terrain inspirée de l’observation participante de Labov accompagnée d’enregistrements, de même qu’une analyse argotologique axée avant tout sur l’usage et la structure du lexique utilisé par les auteurs de notre corpus. Pour commencer, nous détaillerons ici rapidement l’évolution dans le domaine de la linguistique structurale jusqu’à la sociolinguistique, pour ensuite nous pencher sur la notion de variété selon le modèle de Coseriu (1988) – en observant plus particulièrement son application en France et en Allemagne. Cette présentation nous amènera à distinguer les notions de standard, sub-standard et non-standard et les catégories qu’elles comprennent selon les langues. Nous tenons à signaler que cette partie est d’autant plus importante qu’elle présentera en dernier point les différences et ressemblances valables dans le cadre de notre analyse comparative interlinguale. Malgré des appellations différentes selon la théorie linguistique, les auteurs de notre corpus utilisent-ils ou ont-ils recours aux mêmes ressources de créativité lexicale, et ce chacun dans...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.