Show Less
Restricted access

Analyse sémantique des prédicats de communication

Production et interprétation des signes- Emplois de communication non verbale

Series:

Izabela Pozierak-Trybisz

Le livre présente une analyse sémantique des prédicats dits ‘de communication’ dans leurs emplois de communication non verbale : la communication avec soi-même ( penser, se dire), le langage du corps ( dire, annoncer, avertir, etc.) et la communication par geste, du sens montrer ( indiquer, exposer, marquer, etc.). La méthode de recherche employée est la grammaire à base sémantique (l’Ecole polonaise de la sémantique). L’introduction d’éléments du cognitivisme et l’application des classes d’objets – un outil du Taln permettent une description des mécanismes de la création des signes, de leur interprétation par l’homme et de leur incompréhension fréquente dans la traduction automatique.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre III: Analyses antérieures des prédicats de communication (de parole et de dire) en France et en Pologne

Extract

La signification ne réside pas dans les signes, passe par les mots, qui sont des assemblages de signes; elle ne réside pas, toutefois, dans les mots mêmes, mais dans les pensées que ces signes ont pour fonction de transmettre

(Arnauld, Lancelot: 1676)

Toute structure est une combinaison de signes, lesquels élaguent et simplifient les propriétés naturelles des choses. Faire signe consiste toujours en acte d’économie et de simplification

(Bougnoux: 2001: 38)

Après avoir présenté notre méthodologie d’analyse des prédicats de communication, nous voudrions présenter quelques résultats de nos recherches antérieures et démontrer comment des analyses en termes de la syntaxe sémantique peuvent enrichir les analyses syntactiques des prédicats de dire et de parole effectuées en France à partir de 1981 (Giry-Schneider: 1981). Une analyse selon les critères de la grammaire à base sémantique, qui viennent d’être présentés, permet, selon nous, de résoudre des problèmes d’emplois irrésolus jusqu’à présent. Dans ce chapitre nous allons donc présenter quelques exemples d’analyses de prédicats de communication faites respectivement en France et en Pologne pour souligner aussi un apport de la sémantique polonaise dans ces recherches.Nous allons citer notement, dans l’ordre chronologique, des travaux des Français: Giry-Schneider: 1981, 1994; Charaudeau: 1992, Vives: 1999, Dubois et Dubois-Charlier: 1997, Eshkol et le Pesant: 2004 et des polonais: Bojar: 1978, Jamrozik:...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.