Show Less
Restricted access

Médias et dynamique du français en Afrique subsaharienne

Series:

Edited By Martina Drescher

Présentant les résultats d’un colloque international visant à favoriser les échanges entre chercheurs venus d’horizons divers, les contributions de ce collectif ont pour but d’explorer l’interface dynamique entre langue(s) et médias en Afrique subsaharienne francophone. Recourant à des approches variées, les auteurs étudient les formes et pratiques du français et leur place dans des médias tels que presse écrite, radio, télévision, théâtre, affiche, bande dessinée ou Internet. Les paysages médiatiques et linguistiques de différents pays de la francophonie africaine sont discutés sous un angle linguistique et communicatif qui laisse cependant une large place aux aspects sociaux, politiques, culturels, etc. de cette thématique pluridisciplinaire.
Show Summary Details
Restricted access

Adverbes paradigmatisants et focalisateurs dans la presse africaine

Extract



Résumé : Cette contribution a pour objectif de dégager quelques spécificités stylistiques de la presse francophone africaine comparée à la presse de France. Chacun des deux corpus contrastés comporte environ 100 millions de mots. Nous partons de l’observation que les adverbes focalisateurs (surtout, particulièrement, etc.) sont bien plus fréquents dans le corpus africain. Leur signification lie la mise en relief d’un segment du discours à l’évocation d’un ensemble d’objets, lequel correspond à un paradigme sur le plan linguistique. D’une manière générale, l’organisation des textes de la presse africaine est plus fortement marquée par de telles structures paradigmatiques que le style de la presse de France. La présence de ces structures va de pair avec d’autres particularités de la presse subsaharienne, par exemple dans l’expression de la causalité, de la polyphonie et de l’évidentialité.

Abstract: This paper aims to highlight some stylistic peculiarities of the African francophone press as compared to the metropolitan French press on the basis of two corpora, with each corpus consisting of about 100 million words. Starting from the observation that focusing adverbs (surtout, particulièrement, etc.) are much more frequent in the African corpus, I show that they are used to foreground a discourse segment while at the same time evoking a number of alternative objects corresponding to a linguistic paradigm. Generally speaking, such paradigmatic structures are more widespread in francophone African press texts than in their metropolitan French counterparts....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.