Show Less
Restricted access

Médias et dynamique du français en Afrique subsaharienne

Series:

Martina Drescher

Présentant les résultats d’un colloque international visant à favoriser les échanges entre chercheurs venus d’horizons divers, les contributions de ce collectif ont pour but d’explorer l’interface dynamique entre langue(s) et médias en Afrique subsaharienne francophone. Recourant à des approches variées, les auteurs étudient les formes et pratiques du français et leur place dans des médias tels que presse écrite, radio, télévision, théâtre, affiche, bande dessinée ou Internet. Les paysages médiatiques et linguistiques de différents pays de la francophonie africaine sont discutés sous un angle linguistique et communicatif qui laisse cependant une large place aux aspects sociaux, politiques, culturels, etc. de cette thématique pluridisciplinaire.
Show Summary Details
Restricted access

Les pratiques du français à Douala : le cas des magazines d’information et émissions de divertissement à la radio

Extract



Résumé : On peut constater à travers certains magazines d’information et émissions de divertissement que la radio est un espace de manifestation de l’appropriation du français à Douala. La norme endogène du français par sa présence grignote l’espace jadis réservé au français hexagonal. En fait, bien que la radio soit un cadre institutionnel, les participants (présentateurs et auditeurs) reprennent des pratiques initialement attribuées à la communication en situation informelle (dans la rue, entre amis, en famille, etc.). Les différents procédés d’appropriation que nous avons relevés (emprunts, néologie de sens et expressions figées) reflètent la dynamique du français parlé au Cameroun en général et à Douala en particulier. Sur la base d’un corpus composé de trois émissions de radio qui sont diffusées en direct de Douala, seront décrites les manifestations du dynamisme du français à la radio.

Abstract: An observation of selected magazines and entertainment programmes shows that radio constitutes an arena for the appropriation of French language in Douala. The presence of an endogenous French variety eats into the space once reserved for the standard variety. Though the radio is an institutional space, participants (speakers and listeners) increasingly use practices initially allocated to communication in informal situations (in the street, with friends, in the family, etc.). The various processes of appropriation that can be identified (borrowings, neologisms and idioms) reflect the dynamic nature of spoken French in Cameroon in general,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.