Show Less
Restricted access

Pratiques plurilingues en milieu professionnel international

Entre politiques linguistiques et usages effectifs

Series:

Eve Lejot

Cet ouvrage appréhende les pratiques langagières plurilingues d’une entreprise aéronautique et d’une organisation internationales. Il a pour but de comparer le «prescrit» par les politiques linguistiques aux situations liées à des pratiques plurilingues quotidiennes ainsi que de repérer les facteurs déclenchant le choix de la langue de communication. Pour ce faire, cette étude se situe au carrefour des concepts de la linguistique, de la sociologie interactionniste et de la didactique. Des discours de différentes natures sont analysés au moyen de questionnaires, d’entretiens ainsi que d’enregistrements et d’observations de réunions. Finalement, un lien entre posture professionnelle et pratiques langagières est établi.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 5 : Les réunions : une analyse linguistique à orientation interactionniste

Extract

Chapitre 5 :Les réunions : une analyse linguistique à orientation interactionniste

Dans ce chapitre, nous abordons le pan de corpus le plus ardu à analyser de ce mémoire. Les entrées d’analyse utilisées ont fait l’objet d’une réflexion prolongée dont témoigne la section 5.1. Si les réunions nous intéressent, ce n’est ni pour produire un savoir sur leur structure, ni sur leur déroulement, ce qui élimine une analyse conversationnelle pointue de celles-ci. Elles ne retiennent pas davantage notre attention en tant que discours professionnels en lien avec des tâches ou des activités qu’elles planifieraient ou porteraient, ce qui conduit à écarter de la recherche une perspective pragmatico-discursive par actes de langage. Enfin elles ne peuvent pas donner lieu à une analyse multimodale du fait de l’hétérogénéité de notre corpus composé d’enregistrements, de prises de notes et d’observations directes. Ces perspectives écartées, le chapitre 5.2 poursuit notre positionnement scientifique en faisant de l’analyse de la notion d’interaction un point d’ancrage majeur de notre démarche et introduit les entrées d’analyse retenues pour le travail sur corpus. Le chapitre 5.3 englobe l’étude sur corpus proprement dite et expose les résultats d’analyse des réunions.

L’aspect des réunions qui retient notre attention est celui d’échanges au sein d’un groupe comme indiqué en 3.3.2. Dans cette optique, les réunions sont pensées plus comme des discours tenus en contexte professionnel que comme des...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.