Show Less
Restricted access

Réconciliation ou reconnaissance ?

Essais sur la dynamique d’entente durable

Series:

Edited By Cyrille B. Koné

La paix et l’entente durable dans la famille, dans la cité supposent fondamentalement la reconnaissance qui consiste en un sens à retrouver une sorte de cohésion principielle. Les textes rassemblés envisagent la reconnaissance comme un acte mettant en avant le mouvement vers autrui ou avec l’autre. En tant qu’elle est fondée sur l’interaction des femmes et des hommes comme sujet de droit, la reconnaissance sous-tend la réconciliation, son horizon car celle-ci est une opération de restauration du lien social abîmé. Comment la réconciliation arrive-t-elle à s’inscrire d’une manière naturelle dans un espace politique conçu fondamentalement comme guerrier ? Est-ce par hapax historique, par aberration conceptuelle, par invention d’un nouveau possible ou par redécouverte de possibles anciens – songeons à la palabre (Bidima) ? De nouvelles lectures s’ouvrent ainsi aux divers problèmes qui sont l’ordinaire du politique : violence et pouvoir, morale et pratique politique, humanisme et politique, pauvreté et démocratie, pauvreté et violence, projet de paix perpétuelle, etc.
Show Summary Details
Restricted access

Section 17 : L’Islam et les outils de la réconciliation

Extract



Aicha Tamboura

Introduction

L’Islam est-il religion de paix, est-il même une religion de la paix, comme se le demandent beaucoup de Musulmans et de nonMusulmans ? Ou bien, au contraire, est-il une religion de la violence et de la terreur, comme le présentent souvent les représentants, entre autres, de l’extrême-droite religieuse américaine, et beaucoup de médias occidentaux, particulièrement depuis un certain 11 septembre 2001 ? Une question biaisée ? Mal posée ? Mais, peut-on parler de reconstruction sans concevoir la notion de paix ? Quelle est la finalité de la reconstruction ? Quels sont les outils de la reconstruction ?

Nous nous situons ici sur un terrain manifestement piégé où les événements du 11 Septembre 2001 posent naturellement la question de la place de la violence dans l’Islam et dans le monde Arabo-musulman. Il faut aller aux sources pour comprendre la façon de penser cette violence, de penser la reconstruction ainsi que les outils adéquats du maintien de la paix.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.