Show Less
Restricted access

L’homme démocratique

Perspectives de recherche

Series:

Edited By Maria Gołębiewska, Andrzej Leder and Paul Zawadzki

La formulation laconique du titre de cet ouvrage véhicule deux prémisses importantes fournissant le cadre ou un point de départ de lecture. La première procède de la conviction que la nature de l’homme, ou plutôt la façon d’être, se forge à travers l’interaction constante avec tout un ensemble de conditions, la condition politique n’en étant pas des moindres. La deuxième prend comme point de départ les questions suivantes : Quels sont les traits et les attributs indispensables pour qu’un être humain soit un être humain démocratique ? Peut-on penser certains des invariants d’une telle anthropologie ? On pourra examiner l’apport aussi bien que les limites des sources théoriques et des différents langages des sciences humaines et sociales afin de questionner à nouveau le problème de l’anthropologie de la démocratie dans la perspective de ces deux prémisses.
Show Summary Details
Restricted access

La notion d’homme démocratique chez Platon et Tocqueville

Extract



Yves Couture

L’humanité se donne à voir et se voile, tout à la fois, à travers sa diversité. Les différences entre sociétés semblent liées à des facteurs très larges. La culture est une des sources de différenciation les plus évoquées aujourd’hui. Le concept de culture intègre de multiples réalités dont la synthèse aurait une vie propre, un peu comme l’esprit général au sens de Montesquieu. Le contraste entre des âges de l’esprit et les types humains qui leur correspondraient est également courant. Une de ses premières expressions opposait le civilisé au sauvage et au barbare. On parlera plus tard des étapes de la civilisation, définie comme parcours intelligible de l’humanité. L’idée de modernité procède en partie de la reformulation de ces thèses classiques. Par contre, en distinguant l’homme démocratique, oligarchique ou aristocratique on vise avant tout non pas un fait culturel ou historique, mais un fait politique. La différenciation politique de types humains peut certes se rapporter aussi à des types de sociétés : la tribu, la Cité, la nation, etc. Sa forme la plus influente renvoie toutefois aux différentes constitutions de la Cité telles que les Grecs les ont d’abord pensées. Le texte canonique demeure ici la République de Platon, dont toute l’analyse suppose une correspondance étroite entre la constitution de la Polis et la constitution de l’âme.

La pensée moderne, en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.