Show Less
Restricted access

La création et la créativité de Réjean Ducharme

Une redéfinition du roman québécois

Series:

Petr Vurm

Ce livre aborde la création complexe et ludique de Réjean Ducharme du point de vue de la créativité littéraire. L’auteur éclaire les romans-cultes du célèbre écrivain québécois dans une lumière originale en tâchant surtout d’y saisir les qualités fondamentales de toute grande écriture. Ses analyses comportent non seulement une lecture détaillée des romans ducharmiens, mais également une discussion des aspects corollaires de la créativité artistique qui s’y manifeste de manière intrinsèque : la nouveauté, le jeu, l’enfance et l’ erreur créatrice. Une recherche lexicométrique de romans choisis de l’auteur est présentée à la fin, qui prolonge la recherche de nouvelles potentialités liées à l’informatique du XXI e siècle.
Show Summary Details
Restricted access

3. Vers l’esthétique de l’erreur chez Ducharme

Extract

3.  Vers l’esthétique de l’erreur chez Ducharme

Dans la première partie de ce travail, nous avons stipulé que la créativité nécessite, en dehors de son apport du nouveau et de ce qu’on appelle en créativité, un « flux rapide des idées », une composante qui inscrit celle-ci au sein de l’utilité. Rappelons par exemple la définition de Taylor selon laquelle « la créativité est le processus intellectuel qui a pour résultat la production d’idées à la fois neuves et valables279 ». Le concept de la valeur ou de l’utilité devient pourtant trop restrictif quand on parle de l’art parce que sous la définition taylorienne, on devine facilement les origines des premières recherches sur la créativité aux États-Unis en tant que discipline destinée à promouvoir le développement de la productivité industrielle. Il ne prend pas en considération les facettes plus nuancées du concept de valeur. Et c’est exactement là où réside le problème : au premier coup d’œil, l’œuvre ducharmienne s’oppose ouvertement à toute idée d’engagement, voire d’utilitarisme ou de productivisme quelconque : comme l’a démontré le deuxième chapitre, le jeu ducharmien va principalement contre le sérieux. Mais le lecteur peut toutefois avoir l’impression que derrière le jeu linguistique, il y a plus à découvrir, quelque chose d’invisible au premier regard, qui représente des modalités du sérieux, mais qui n’est patent qu’après une réflexion élaborée. En...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.