Show Less
Restricted access

Linguistique du discours : de l’intra- à l’interphrastique

Series:

Teresa Muryn and Salah Mejri

Cet ouvrage part de deux constats : le flou qui règne dans la définition des termes qui renvoient aux unités qui dépassent le cadre de la phrase, tels que discours et texte, et la barrière qui sépare le monde de la phrase et celui des discours et des textes. Le passage de l’intraphrastique vers l’interphrastique permet de tenir compte des règles qui régissent les éléments de la phrase – dont l’aspect énonciatif par lequel on glisse de la phrase en tant que structure vers l’énoncé en tant que réalisation concrète assumée par un locuteur et impliquant tous les éléments de la situation exigés par l’ancrage de l’actualisation énonciative – et faire le lien avec ce qui se passe quand on franchit les limites de la phrase.
Show Summary Details
Restricted access

Le discours religieux des cultures contemporaines française/russe

Extract



La thèse suffisamment connue et certes controversée – c’est surtout la langue qui conditionne la vision du monde et la mentalité nationale – trouve sa solution de facilité dans la constatation de la corrélation de la langue et de la culture et de leur impact relatif sur la classification et catégorisation du monde. Dans l’hypothèse que la langue est la substance dans laquelle le monde est inévitablement immergé, on pourrait se prononcer pour un autre jugement affirmant le caractère verbal de l’essence du monde concevable. Quoi qu’il en soit, la langue est certainement la source gnoséologique permettant la révélation des faits socioculturels. Ce n’est pas sans raison que les scientifiques définissent le fondement présupposé des connaissances et de la pratique comme un fram complexe qui, constituant la base de l’image, est placé hors du lexique et peut être représenté par tout autre mot.

Il est avéré que la langue se manifeste comme un miroir langagier de la mentalité du peuple et sa conception du monde ; le génie de la langue est aussi la continuation des artefacts culturels, représentation et retransmission de génération en génération des sens axiologiques inscrits dans la langue ; c’est aussi l’ancrage des universaux et des concepts culturels de même que des préceptes et des dominantes du comportement social et discursif. Ainsi, peut-on présumer que la langue est un mode spécifique de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.