Show Less
Restricted access

Saint Antoine le Grand dans l’Orient chrétien

Dossier littéraire, hagiographique, liturgique, iconographique en langue française – Partie 1 et 2

Series:

Eliane Poirot

Cet ouvrage est le fruit d’une recherche œcuménique dès sa conception, par son sujet comme par sa réalisation. La collaboration internationale et interconfessionnelle de spécialistes permet de présenter nombre de textes jusqu’alors non traduits en français, certains même inédits : des éloges grecs et byzantins, le Corpus arabe, un riche ensemble d’hymnes liturgiques des traditions orientales avec une abondante bibliographie et des index. Un dossier iconographique regroupe une quarantaine de planches représentant le Père des moines du VIe siècle au XX e siècle. La vie et les enseignements d’Antoine, souvent recopiés et réécrits, médités à travers les apophtegmes, chantés dans les liturgies et contemplés dans l’iconographie sont porteurs d’une forte signification spirituelle et œcuménique.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre VI. Saint Antoine dans l’iconographie orientale

Extract

← 674 | 675 → Chapitre VISAINT ANTOINE DANS L’ICONOGRAPHIE ORIENTALE

L’iconographie qui appartient à la Tradition de l’Église1 est « parole pour les yeux2 » ; étroitement liée à la liturgie, elle est un « langage sacré3 ». Littéralement, « un iconographe » est celui qui « écrit des icônes ». Aussi une recherche sur l’iconographie orientale de saint Antoine le Grand complète-t-elle l’apport des textes liturgiques, car l’iconographie d’un saint permet de voir quel est son rayonnement dans le temps et l’espace et montre quelles caractéristiques sont honorées en lui et quel message il nous donne4. Une présentation de l'iconographie occidentale d'Antoine montrerait de même son grand rayonnement en Occident, depuis sa place dans la sculpture irlandaise du VIIIe siècle ou sur quatre chapiteaux de l'église de la Madeleine, à Vézelay (XIIe s.)5, jusqu’aux innombrables représentations des retables baroques, dont il est l’objet dans la quasi-totalité des églises savoyardes6.

L’iconographie orientale de saint Antoine est un champ d’étude très vaste et complexe. Nous mettrons simplement en évidence les aspects7, qui peuvent apporter une lumière au tableau général du culte de saint Antoine.

Les plus anciennes figures de saint Antoine seraient celles qui sont peintes sur six ampoules en terre cuite du British Museum datées entre le IVe et le VIe siècles8. Mais cette interprétation ne fait pas l'unanimité des spécialistes.

← 675 | 676 → Nous présenterons d'abord l'iconographie copte de saint Antoine,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.