Show Less
Restricted access

Etudes de linguistique médiévale

Hommage à Ambroise Jean-Marc Queffélec 1

Roger Bellon

Le dénominateur commun des contributions réunies ici est ce qui a toujours été l’élément moteur des recherches d’Ambroise Jean-Marc Queffélec : appliquer à la langue médiévale les méthodes les plus récentes élaborées par la linguistique, afin d’approfondir et d’améliorer notre connaissance des phénomènes grammaticaux propres à la langue médiévale : dépouiller les textes de la période médiévale, classer et analyser les données linguistiques recueillies puis procéder à leur interprétation, c’est ce que Queffélec a fait de façon magistrale pour l’étude de la négation dans le cadre théorique de la psychomécanique du langage. La seconde partie du volume contient quatre articles d’A. J.-M. Queffélec, novateurs en leur temps mais d’accès difficile, consacrés à des points délicats comme la négation dite explétive.
Show Summary Details
Restricted access

Nonobstant en moyen français

Extract

← 24 | 25 →Sylvie Bazin-Tacchella*

Résumé

Cette contribution à l’étude du « patrimoine morphologique » concessif en Moyen Français s’appuie sur la base du DMF interrogeable en ligne, (219 textes datés, qui fournissent 741 attestations) et sur un corpus complémentaire de récits de voyage écrits directement en français (fin 14e-déb. 16es.) ; elle veut montrer, par une analyse de la distribution des graphies agglutinées / non agglutinées (avec l’adverbe de négation) et par une analyse des caractéristiques formelles et sémantiques des constructions avec (non) obstant / nonobstant (construction absolue et tour prépositionnel, locution adverbiale ce non obstant / non obstant ce, locutions conjonctives non obstant ce que / que et adverbe nonobstant) que ce signe a connu une vitalité importante pendant toute une période de l’histoire de la langue.

Abstract

This contribution to the study of concessive « morphological heritage » in Middle French relies on the DMF available online (219 dated texts providing 741 certificates) and on an additional collection of travelogues written directly in French (end XIVth-XVI 16th) ; through an analysis of the distribution of agglutinated/non agglutinated (with the negative form) written forms and through an analysis of formal and semantic characteristics of structures with (non) obstant / nonobstant (absolute construction and preposition, adverbial phrase ce non obstant / non obstant ce, conjunctive phrase non obstant ce que / que and adverb nonobstant), this contribution aims at revealing that this sign has...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.