Show Less
Restricted access

Stratégies autofictionnelles- Estrategias autoficcionales

Anna Forné and Britt-Marie Karlsson

Cette anthologie réunit des contributions sur le thème des stratégies autofictionnelles. Les textes analysés évoluent dans une zone indécise aux confins du document et de la fiction, du roman et de l’autobiographie. Un large déploiement temporel et spatial permet d’interroger la notion d’autofiction dans les contextes historiques, culturels, politiques et linguistiques les plus variés.
Los ensayos reunidos en esta antología abordan las estrategias autoficcionales en diversos contextos históricos, culturales, políticos y lingüísticos. Los textos analizados tienen en común que se articulan en esta zona gris de la frontera entre el documento y la ficción, la novela y la autobiografía, pero en diferentes momentos y contextos, lo cual permite una mirada amplia sobre este fenómeno literario.
Show Summary Details
Restricted access

Philippe Gasparini – La tentation autofictionnelle. De l’Antiquité à la Renaissance

Extract

| 15 →

Philippe Gasparini

La tentation autofictionnelle. De l’Antiquité à la Renaissance

Dans La tentation autobiographique (Gasparini 2013), j’ai tenté de montrer que les écritures du moi ont une histoire beaucoup plus longue et complexe qu’on ne l’a postulé jusqu’à présent. Cela ne signifie pas qu’elles soient transcendantes et universelles. Comme toute production de l’esprit, elles dépendent étroitement de l’environnement économique, politique, sociétal et culturel, apparaissant dans des milieux et des moments favorables, alors qu’elles restent absentes ailleurs et dans d’autres circonstances. C’est ainsi qu’à plusieurs reprises, dans des contextes différents, sous des appellations diverses – bios, vita, zixu, nikki, tarjama, mémoires, etc. – le récit autobiographique s’est constitué en genre. Il faut admettre que le mot et la valeur que nous lui assignons aujourd’hui s’inscrivent dans une continuité aléatoire.

Cette histoire connaît, depuis trois ou quatre décennies, une accélération inédite, liée à la valorisation croissante de l’individu et de sa parole. De plus en plus pratiquées, publiées, imitées, critiquées, les écritures du moi envahissent tous les secteurs de notre vie. Pour mieux comprendre ce phénomène, emblématique de notre époque, il n’est sans doute pas inutile d’étudier comment, dans le passé, dans d’autres sociétés, des auteurs, plus ou moins isolés, ont entrepris de raconter leur propre histoire, et comment ces témoignages personnels ont été lus. Dans l’espoir, certes, de découvrir des...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.