Show Less
Restricted access

Les français régionaux dans l’espace francophone

Series:

Edited By Marie-Madeleine Bertucci

Les différentes variétés de français observables dans l’espace francophone, dites « français régionaux », dans la terminologie sociolinguistique, sont étudiées dans ce volume par certains des meilleur-e-s spécialistes du sujet, dans une perspective synchronique et à travers un spectre large qui embrasse aussi bien la variation diatopique que la variation sociale. Les chercheur-e-s interrogent le statut linguistique de ces formes endogènes de français et la place qu’elles seraient susceptibles d’occuper dans les politiques linguistiques-éducatives de régions ou d’États traversés par des tensions sociales et ethniques. Ces variétés s’inscrivent dans le paysage plurilingue et pluriculturel de la francophonie du XXIe siècle où la question des langues et des identités en contact est centrale.
Show Summary Details
Restricted access

Le lexique du français calédonien. Présentation linguistique et sociolinguistique – mondialisation, homogénéité, hétérogénéité –

Extract



0.  Introduction

Je ferai en guise d’introduction quelques remarques préliminaires concernant le travail de description différentielle que je mène sur le lexique du français calédonien (Pauleau 2007). Je précise d’entrée de jeu que le caractère « différentiel » de ce travail de description ne doit pas occulter le fait que le fonds linguistique du français calédonien est un fonds commun de langue française non marquée. Ceci signifie concrètement que le « primo-arrrivant de métropole » peut globalement comprendre la plupart du temps les locuteurs de français calédonien, surtout en milieu urbain.

Je fonde ce travail sur une observation de terrain, facilitée par mon statut de locutrice native. Cette observation est effectuée sur la base de la récolte de corpus écrits et oraux de tous types : des plus ordinaires – écrits du quotidien, conversations spontanées – aux plus académiques – œuvres littéraires, discours politiques – et d’enquêtes par entretiens et questionnaires. Cette observation tous azimuts est une obligation méthodologique, puisque ma description adopte une perspective polylectale, qui doit permettre de faire un inventaire lexicographique de l’ensemble des emplois lexicaux relevant de tous les « lectes » existants, afin de balayer de la façon la plus exhaustive possible le réel linguistique du terrain francophone calédonien. Ces lectes sont mentionnés dans la description lexicographique sous la forme de marques d’usage : « sociolecte populaire, ethnolecte kanak, ethnolecte polynésien, lexique...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.