Show Less
Restricted access

Formes et réformes de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne

Edited By Aude-Marie Certin

Cet ouvrage collectif porte sur l’histoire de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne. Partant de l’étude de sources variées (livres de famille, textes doctrinaux, testaments, images, etc.), les contributions étudient la place faite aux pères dans la famille et dans la société au sein du monde occidental. À la croisée de l’histoire de la parenté et de l’histoire du genre, de l’histoire religieuse et de l’histoire sociale, ce livre propose un éclairage inédit sur l’évolution des formes de la paternité dans un contexte marqué par les réformes religieuses et par d’importantes reconfigurations politiques, en particulier dans les sociétés urbaines.
Show Summary Details
Restricted access

Modèles et pratiques de paternité à travers un siècle d’écriture domestique (Florence, XIVe siècle – début XVe siècle)

Extract



Le Libro des Ciurianni, un des rares livres de famille florentins à s’être transmis de père en fils sans solution de continuité entre 1326 et 14291 est, à plus d’un égard, un document exceptionnel qui va nous permettre ici d’explorer les différentes pratiques de la paternité au sein d’une même famille de marchands, tout au long d’un siècle d’écriture. Le « Libro prop(r)io » dont Lapo di Valore Ciurianni entame la rédaction au printemps 1326 est un simple registre comptable que rien ne destinait à devenir un véritable livre de famille2, mais dont la transformation au cours des trois générations suivantes et les modalités de sa transmission de père en fils deviennent progressivement un élément essentiel à la construction de la mémoire collective de cette famille. La généalogie des six scripteurs qui se relaient à l’écritoire pendant un siècle compte quatre pères, dont trois sont des fils qui le deviennent. Je les présenterai tous rapidement avant d’observer plus en détail le style de paternité que chacun d’entre eux parvient à exprimer à travers les notices qu’il enregistre.

De père en fils

Lapo di Valore (1) (rédaction : 1326–1329) est un homme âgé que nous rencontrons dans les dernières années de sa vie, entouré de trois fils déjà adultes, nés de deux unions parallèles, l’une officielle et légitime, l’autre ne l’étant pas....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.