Show Less
Restricted access

Lieux de vie, lieux de sens

Le couple lieu / identité dans le roman belge contemporain- Rolin-Harpman-Feyder-Lalande-Lamarche-Deltenre

Series:

Judyta Zbierska-Moscicka

Perçue comme un « entre-deux » ou un « carrefour », la Belgique se définit volontiers en termes spatiaux. L’idée d’enracinement lui est chère au même degré que celle d’errance. La littérature thématise cette oscillation entre le dedans et le dehors en recourant à une imagerie complexe, tributaire de la sensibilité de chaque auteur, ainsi que des circonstances historiques et sociales qui le concernent. La période examinée (1960-2012), correspond, dans les représentations romanesques, à un démantèlement progressif de l’objet « maison », processus qui fait écho à des mutations profondes relatives aux phénomènes sociaux liés à l’évolution du sentiment identitaire. L’analyse thématique renouvelée par les apports de la sociologie de l’individu fournit un éclairage nouveau sur les œuvres étudiées.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Jacqueline Harpman : géographies secrètes

Extract

| 169 →

Chapitre 2. Jacqueline Harpman, ou les géographies secrètes

L’œuvre de Jacqueline Harpman, dont nous ne visitons ici qu’un volet, présente un caractère fort homogène que n’annule pas la trêve de vingt ans dans sa profession d’écrivain. Elle en vaut à l’auteur une autre, celle de psychanalyste qui, jointe à la première, promet une œuvre riche et complexe dans laquelle le rôle d’un regard psychanalytique n’est pas à négliger. « J’ai l’impression que la psychanalyse me permet d’aller plus loin dans ce que j’écris, dit Harpman, plus profondément dans la psychologie et le comportement. […] Il y a fécondation indubitable sans y avoir nécessairement introduction volontaire d’une situation élucidée par la psychanalyse »371. Une œuvre homogène, attentive aux changements qui s’opèrent en nous, une œuvre qui, dès le premier volume, offre un programme thématico-narratif cohérent. « On pourrait avoir l’illusion, de la première à la dernière œuvre, de dérouler un seul texte »372, remarque à juste titre Jeannine Paque. L’on a déjà dit que Jacqueline Harpman se penche volontiers sur le thème de l’initiation et de la maturation de l’individu, processus qui se déroulent non sans quelques heurts et souvent au rebours de l’ordre préexistant. La gestation de soi passe par une résistance que l’individu manifeste par rapport aux règles que l’on a inventées avant lui et qu’il se croit obligé d’enfreindre afin...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.