Show Less
Restricted access

Le corps de l’audible

Écrits français sur la voix 1979–2012

Series:

Helga Finter

La voix n’est-elle qu’un instrument pour la langue ou a-t-elle une signifiance propre? Quel rôle joue sa théâtralisation pour les conceptions du sujet, du corps, du langage? Comment la voix crée-t-elle une présence ou une signature? Comment dramatise-t-elle son origine et l’audio-vision? Quels sont les effets et les fonctions des technologies sonores? À quoi servent les voix acousmatiques? Comment se manifestent une éthique et/ou une politique de la voix? Quel est le rapport entre voix d’auteur et voix poétique? C’est à de telles questions que répondent les écrits de ce livre en analysant des œuvres de la scène expérimentale – théâtre, opéra, danse, médias – et de l’écriture qui proposent par leur pratique une esthétique de la voix.
Show Summary Details
Restricted access

Théâtre et espace potentiel : Le procédé de Roussel comme écho du sujet

Extract



Depuis son premier livre, le roman en vers La Doublure publié en 1897, le théâtre et la théâtralité hantent l’œuvre de Raymond Roussel. Bien que Roussel lui-même n’en ait donné que des raisons se rapportant aux adaptations scéniques et aux drames dont il espérait pouvoir élargir son public et favoriser l’écoute de son œuvre, le théâtre et le théâtral jouaient dès ses débuts un rôle structurant pour son écriture : car celle-ci mettait en effet en jeu ce qui constitue le sujet en dramatisant le regard, l’écoute et la parole.

L’œuvre de Roussel propose ainsi une analyse de ces constituants tout en scrutant leur relation et leur fonction pour le sujet à partir du désir d’inscrire une singularité marquant sa différence. Au centre s’y trouve la notion de jeu – jeu de l’acteur en tant que mimésis, jeu de compétition, jeu du hasard et jeu comme vertige, rappelant la typologie du jeu proposé par Roger Caillois avec la mimikry, l’agôn, l’aléa et l’ilinx1. Mais ces différents types de jeux sont au service d’un jeu qui les détermine tous : le jeu de mots, le jeu des signifiants aboutissant au fameux procédé.

Le jeu a en effet une fonction spécifique dans la psychogénèse de l’être humain, tel que l’a découvert Sigmund Freud2 : il ouvre un espace intermédiaire, ‘potentiel’ selon D....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.