Show Less
Restricted access

« Du divin et des dieux »

Recherches sur le « Peri tôn tou theou » de Paul Valéry

Series:

Edited By Franz Johansson, Fabienne Mérel and Benedetta Zaccarello

Par sa richesse, sa profondeur, sa singularité, le Peri tôn tou theou ou Dialogue des choses divines revêt, en dépit de son caractère inachevé, une importance considérable et un statut unique à l’intérieur de l’œuvre de Paul Valéry. Les contours et les ambitions de ce travail protéiforme, les circonstances de sa genèse et les raisons de son inachèvement donnent lieu ici à de minutieuses analyses. Faisant émerger une intertextualité souvent inattendue et des résonances autobiographiques, les recherches mettent également en lumière la complexité du réseau conceptuel développé par Valéry autour du divin, et l’originalité de son attitude vis-à-vis de sujets – la religion, la mystique, l’Eros – qui ont hanté l’écrivain bien au-delà de ce que l’œuvre publiée de son vivant n’aurait laissé deviner.
Show Summary Details
Restricted access

Le Peri tôn tou theou : dossier et Cahiers

Extract

θ Le dialogue des choses divines a pour objet tout ce qui fait l’homme recourir à la notion Dieu – ou notation Dieu. (f° 132)

Du dieu […] accepter le divin comme un produit de l’homme (sans rapport avec le vrai ou vérifiable). (C, VIII, 376)

Un titre, et un projet jamais vraiment perdu de vue, un chantier dont les limites sont quasi impossibles à définir, tel apparaît au chercheur ce Dialogue des choses divines, plus souvent désigné comme le Peri tôn tou theou. Il faut envisager les problèmes complexes que pose une œuvre, pas même inachevée, objet, à travers plus de vingt ans, de plusieurs tentatives de reprises, et accompagnée d’une foule de matériaux divers. C’est un bon exemple des difficultés que rencontre le chercheur confronté à des manuscrits. Il n’y a pas ici un lieu génétique bien défini, un ensemble de brouillons accompagnant un texte, comme c’est le cas pour Le Yalou que Valéry a publié. Il n’y a pas non plus, comme pour Le Souper de Singapour ou Alphabet, un dossier permettant une (ou plusieurs) publication(s) posthume(s)1. De nombreux prolongements possibles, des contextes aussi bien historiques que textuels différents, l’absence d’une édition bien informée qui – même monumentale – ne pourrait être, sur un tel sujet, qu’arbitraire, demandent une grande attention de la part du lecteur des études consacrées à ce texte.

Un petit dossier de bribes d’un projet...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.