Show Less
Restricted access

« Du divin et des dieux »

Recherches sur le « Peri tôn tou theou » de Paul Valéry

Series:

Franz Johansson, Fabienne Mérel and Benedetta Zaccarello

Par sa richesse, sa profondeur, sa singularité, le Peri tôn tou theou ou Dialogue des choses divines revêt, en dépit de son caractère inachevé, une importance considérable et un statut unique à l’intérieur de l’œuvre de Paul Valéry. Les contours et les ambitions de ce travail protéiforme, les circonstances de sa genèse et les raisons de son inachèvement donnent lieu ici à de minutieuses analyses. Faisant émerger une intertextualité souvent inattendue et des résonances autobiographiques, les recherches mettent également en lumière la complexité du réseau conceptuel développé par Valéry autour du divin, et l’originalité de son attitude vis-à-vis de sujets – la religion, la mystique, l’Eros – qui ont hanté l’écrivain bien au-delà de ce que l’œuvre publiée de son vivant n’aurait laissé deviner.
Show Summary Details
Restricted access

Le jeu valéryen des cinq triades néoplatoniciennes dans le Peri tôn tou theou

Extract

Le titre du dossier Peri tôn tou theou, écrit en grec, inclut un terme désignant l’être et un terme désignant Dieu, précédé de l’article défini singulier. S’il n’est pas une simple coquetterie littéraire, il annonce une recherche ou un exercice de style apparemment platoniciens. Son objet et sa méthode sont explicites : « Le dialogue des choses divines a p[our] objet tout ce qui fait l’homme recourir à la notion Dieu – ou notation Dieu » (f° 132) ; « Tout ce qui fut trouvé de bon et de beau par voie mythique doit pouvoir être retrouvé par voie réelle » (f° 109). Le mot peri, équivalent de circum, porte déjà à lui seul, un sème typiquement valéryen :

Cherche circum.

L’esprit est fait pour chercher. Il a comme des mouvements cycliques – dont le centre est le présent autour duquel avec une élongation toujours finie, il y a des excursions dans tous les sens. Passé et avenir sont deux des genres de mouvements dont est doué ce qui cherche.

Le possible. Le raisonnement et le calcul. Que cherche l’esprit ? Ce que le corps demande. Ce que le corps a subi. Les moyens de revenir au présent, d’annuler les causes. L’élongation.

Ce retour peut être assujetti à certaines conditions, sans l’observation desquelles il ne compte pas. Il n’y a pas réponse exacte. Par exemple, réponse à un problème. Chercher cette attente en mouvement. (C, VIII,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.