Show Less
Restricted access

Argot(s) et variations

Series:

Edited By Jean-Pierre Goudaillier and Eva Lavric

L’argot n’est pas qu’un phénomène français, en témoignent les recherches sur les langages périphériques menées dans toute l’Europe. Et l’argot n’est pas un, il se décline dans l’espace, le temps, la société. Il entretient un rapport privilégié avec la bande dessinée ; dans cet ouvrage on trouve des exemples d’Astérix et d’autres héros traduits dans toute une série de langues, mais aussi des réflexions didactiques. Par ailleurs, plusieurs contributions se consacrent à des œuvres littéraires dans lesquelles l’auteur se sert de l’argot pour caractériser un certain milieu (drogue, université, armée…). Qui dit argot dit langage des jeunes, langage branché – celui-là aussi est représenté, au travers d’études empiriques et lexicographiques.
Show Summary Details
Restricted access

Polococktail Party ou les divagations hallucinées du banlieusard polonais – de l’argot chez Dorota Masłowska: Anna Bobińska

1.Introduction

Extract

ANNA BOBIŃSKA

POLOCOCKTAIL PARTY OU LES DIVAGATIONS HALLUCINEES DU BANLIEUSARD POLONAIS – DE L’ARGOT CHEZ DOROTA MASŁOWSKA

Résumé

Polococktail Party de Dorota Masłowska est « un livre étonnant et détonant » (Soulé 2004). Reconnu comme un véritable événement littéraire dans le panorama culturel polonais, le roman a également soulevé de sérieuses controverses sur la forme chaotique de la narration – le monologue du protagoniste dont la cohérence est déterminée par la quantité de drogue absorbée et les hallucinations successives – et sur le style de l’auteure, très spécifique et innovant, mais aussi « iconoclaste », « provocateur », « blasphématoire » (Soulé 2004), rendant, avec une créativité remarquable, ce flux de conscience, ainsi que les absurdités du monde présenté.

L’objectif de notre étude sera d’examiner les moyens linguistiques et stylistiques utilisés ou inventés par Masłowska dans l’intention précise de restituer la réalité langagière du protagoniste. Nous voudrions prendre en considération aussi bien la complexité de la structure narrative du texte que le vocabulaire. Notre analyse portera essentiellement sur la langue polonaise. La dernière partie apportera quelques réflexions sur la traduction française du roman.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.