Show Less
Restricted access

Essor et fonctions des images religieuses dans les Alpes

L’exemple de l’ancien diocèse de Coire (1150-1530 env.)

Simona Boscani Leoni

Ce livre se concentre sur un corpus d’environ 200 peintures murales religieuses réalisées entre 1150 et 1530 env. et situées à l’intérieur d’un ancien diocèse alpin, le diocèse de Coire (Suisse orientale, Vorarlberg, Haut Adige). Il s’agit d’une étude pionnière sur les décors des parois externes des églises, un phénomène artistique fréquent dans les Alpes. Grâce à cet emplacement, ces peintures deviennent des images-interlocuteurs fondamentales pour les habitants de ces villages de montagne. La disposition des décors peints montre que les commanditaires, tout particulièrement les communautés paroissiales et les élites religieuses et laïques locales, recherchaient leur vision. Le contrôle de ces images était un enjeu important à l’intérieur des dynamiques sociales et politiques, spécialement dans un territoire qui a connu, après 1400, un développement marqué de l’autonomie communale, même au niveau religieux. Ces peintures témoignent ainsi d’une utilisation particulière des images religieuses, dont les fonctions dévotionnelles et « publicitaires » étaient appréciées tant par les élites traditionnelles que par les nouvelles élites communales, qui cherchaient à obtenir leur indépendance vis-à-vis des anciens seigneurs territoriaux.
Contenu : Les sources iconographiques – La vie artistique – Les artistes et leur circulation : entre métissage et voies de création parallèles – Emplacement des peintures et leur fonctionnement – L’héritage du Haut-Moyen Age – De la Querelle des Investitures au milieu du XIVe siècle – La Kommunalisierung politique et religieuse (de 1350 à la Réforme) – Les commanditaires : entre affirmation de pouvoir, image apotropaïque et image médium pour l’Au-delà – Le choix iconographique : protéger, émouvoir, admonester – La portée des peintures externes.