Show Less
Restricted access

Les artistes étrangers à Paris

De la fin du Moyen Âge aux années 1920- Actes des journées d’études organisées par le Centre André Chastel les 15 et 16 décembre 2005

Marie-Claude Chaudonneret

Paris fut perçu, à l’époque moderne, comme un centre artistique de rayonnement mondial, « la métropole de l’art » écrivait Théophile Gautier lors de la première exposition universelle en 1855.
La capitale française a-t-elle toujours fascinée ? A-t-elle été une destination privilégiée pour « les étrangers » ? Son pouvoir d’attraction sur les artistes a-t-il été constant et pourquoi ? C’est à ces questions que tente de répondre cet ouvrage, qui rassemble quatorze contributions d’historiens de l’art autour de trois thématiques principales envisagées sur une longue durée : la circulation des modèles, les ateliers comme creuset artistique, les institutions officielles comme lieu de formation et de reconnaissance pour l’artiste.
Contenu : Dany Sandron : Préface – Marie-Claude Chaudonneret : Introduction. Paris creuset et carrefour artistiques – Philippe Lorentz : Pour une évaluation de Paris comme foyer artistique aux derniers siècles du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles) – Etienne Hamon : Un aspect du renouveau de la production dans le Paris de l’époque flamboyante. Les artistes étrangers entre « gothique international » et seconde Renaissance (vers 1430-vers 1520) – Guy-Michel Leproux : L’introduction de nouveaux savoir-faire par les artistes italiens au XVIe siècle et leur assimilation par les métiers parisiens – Mickaël Szanto : Les peintres flamands à Paris dans la première moitié du XVIIe siècle. Géographies d’une communauté – Valentine Toutain-Quittelier : Les peintres vénitiens à Paris sous la régence de Philippe d’Orléans. Nouvelle contribution à l’étude des relations artistiques entre Paris et Venise – E. Ulrich Leben : Assimilation des modèles français dans les arts décoratifs en Allemagne au XVIIIe siècle – Jérôme de La Gorce : Une initiative originale d’un artiste italien au XVIIIe siècle : les spectacles de Servandoni dans la salle des machines des Tuileries – Dominique Marechal : Les peintres « belges » dans les ateliers parisiens, de la fin du XVIIIe siècle au début du XIXe siècle – Bénédicte Savoy : Peintres berlinois à Paris 1800-1820 – Valentine von Fellenberg/Laurent Langer : La formation des artistes suisses à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris de 1793 à 1863. Enjeux et méthodes – Sébastien Allard : Quelques réflexions sur Paul Delaroche et son influence en Europe – Barthélémy Jobert : Les artistes anglais au Salon, 1802-1878 – Madeleine Fidell-Beaufort : L’American Register. Miroir des artistes américains à Paris entre 1868 et 1898 – Marianne Jakobi : La question du cosmopolitisme artistique à Paris dans les années 1920. Léonce Rosenberg et la galerie L’Effort moderne.