Show Less
Restricted access

Flagrantes auditions

Echanges langagiers lors d’interactions judiciaires

Esther González Martínez

Ce livre présente une analyse sociologique d’un corpus d’échanges langagiers tirés d’auditions judiciaires de comparution immédiate. Depuis une perspective ethnométhodologique, l’auteure examine les procédures du procureur et du déféré pour organiser sur place, concrètement, un instant après l’autre, leur interaction. La partie centrale de l’échange est une discussion sur « ce qui s’est passé » qui mobilise une pluralité et un enchevêtrement d’activités-séquence. Cette dynamique assure, de la présentation des charges à la rédaction de la déclaration du déféré, la co-implication des orientations des deux interlocuteurs. On voit émerger progressivement la figure d’un « je » – le sujet de la déclaration écrite – censé représenter le déféré qui parle également pour le procureur. L’ouvrage examine tour par tour cette organisation de l’échange, en lien avec la nature juridique de l’audition. Les enregistrements effectués au Palais de justice de Paris par le documentariste français Raymond Depardon lors de la réalisation de Délits flagrants (1994) constituent sa base empirique.
Contenu : Analyse détaillée du déroulement sur place d’une situation judiciaire – Perspective et approche sociologiques innovatrices : l’ethnométhodologie et l’analyse de conversation – Matériel empirique unique – Contribution à l’étude de l’application des procédures pénales d’urgence.