Show Less
Restricted access

L’énonciation dans tous ses états

Mélanges offerts à Henning Nølke à l’occasion de ses soixante ans

Merete Birkelund, Maj-Britt Mosegaard Hansen and Coco Norén

Henning Nølke continue depuis 25 ans à faire d’importantes contributions à l’étude de la langue française, surtout dans le domaine de la linguistique énonciative. Les trente-six études recueillies ici se concentrent sur un choix de thématiques qui lui sont chères, à savoir la polyphonie, la différence entre sens asserté et sens « montré », l’argumentation dans la langue, les connecteurs et les adverbes de phrase, la sémantique et la pragmatique textuelle, ainsi que la modularité.
L’ouvrage réunit des contributions de spécialistes travaillant en Belgique, au Danemark, en France, en Israël, en Norvège, au Royaume-Uni et en Suède, tous collègues, amis et admirateurs (parfois anciens étudiants) de Henning Nølke.
Contenu : Oswald Ducrot : Préface – Jacques Bres/Aleksandra Nowakowska : J’exagère?... Du dialogisme interlocutif – Marion Carel : Polyphonie et argumentation – Pierre Patrick Haillet : Réalité du locuteur : vers une typologie des points de vue – Nina Møller Andersen: ‘As I told Henning the other day’ – Patrick Dendale : Rire à plusieurs voix. Polyphonie, ironie et fiction dans les blagues de blondes – Kathrine Sørensen Ravn Jørgensen : Analyse polyphonique : la jonction des approches linguistiques et narratologiques – Michel Olsen : Trois petits problèmes laissés en friche – Laurence Rosier : Chaînes d’énonciateurs : les formes récursives du discours rapporté – Laurent Perrin : Le sens montré n’est pas dit – Rita Therkelsen : Une analyse contrastive de peut-être et måske suivie de réflexions sur l’apparition des adverbes épistémiques dans les énoncés interrogatifs –Lene Schøsler/Hanne Leth Andersen : « De la polyphonie à la cacophonie ». Le courriel entre collègues dans le milieu universitaire : requêtes et excuses – Anne Ellerup Nielsen/Christa Thomsen : Quelles stratégies discursives pour quelle conduite de responsabilité sociale de l’entreprise ? - Quelques caractéristiques du discours sur la responsabilité sociale de l’automobile – Jan Engberg: On the relevance of langue-oriented approaches for the study of specialized discourse – Kjersti Fløttum : Profil d’un auteur scientifique coopératif – Kerstin Jonasson : La traduction de ON dans deux versions italiennes d’Une Vie de Maupassant – Thanh Nyan: Discourse markers, schematized situations and context construction – Alexandra Kratschmer : Les compléments circonstanciels explicatifs : syllogistique - polyphonie - transmodularité – Corinne Rossari : Le fonctionnement dialogique de quelques connecteurs argumentatifs – Mats Forsgren : Interaction et connexions en quand même : le cas du talk show – Michael Herslund : Temporalité et connexion : le cas de or – Anne Le Draoulec : « Il retombe puis rebondit avant de retomber à nouveau… » : puis et avant que dans la progression narrative – Marcel Vuillaume : La temporalité discursive – Co Vet : Six traits sémantiques suffisent à décrire tous les temps du français – Per Durst-Andersen: The Two Aspectual Systems in French – Georges Kleiber : Comment fonctionnent les démonstratifs- « titres » – Wolfgang Koch: The Good, the Bad, and the Ugly. Lexical, semantic, conceptual, and pragmatic aspects of adjectives from a computational point of view – Carl Vikner/Sten Vikner: Hierarchical Morphological Structure and Ambiguity – Jean-Claude Anscombre : Il est tout jeune, ce Nølke : contraintes sémantiques régissant l’emploi de tout + Adj. – Jean-Michel Adam : Place de l’adjectif épithète dans les contes de Perrault - Focalisation et textualité – Hanne Korzen : Constructions parenthétiques et analyse syntaxique : remarques sur l’apposition, l’épithète et l’attribut indirect en français et en danois – David Gaatone : Les adverbes de degré en français : interface sémantique/syntaxe – Catherine Schnedecker : En tout et au total : des adverbiaux jumeaux ? – Alain Berrendonner : Il est beau, le lavabo : il fait problème, cet intonème – Claude Muller : Les catégories grammaticales dans une approche modulaire – Torben Thrane: Towards an Information-Based Theory of Language – Hans Petter Helland : Le sujet implicite et la théorie du contrôle.