Show Less
Restricted access

Le sens ou la mort

Essai sur "Le Miroir des limbes</I> d’André Malraux

Claude Pillet

Le Miroir des limbes est l’œuvre la plus étrange d’André Malraux et sans doute le plus méconnu de ses livres. C’est cette méconnaissance qui a d’abord intrigué l’auteur du présent ouvrage. En guise d’ouverture à son essai, il montre pourquoi, depuis des lustres, on tient l’œuvre de Malraux dans l’oubli, parfois dans le dédain ou le mépris. Ce livre analyse ensuite systématiquement et de manière totalement nouvelle tous les textes qui composent les très étonnants Mémoires de Malraux. L’auteur explore dans le détail le pouvoir créateur singulier dont Malraux dote son testament littéraire, exploration qui se déploie au cours des pages en une vaste synthèse rendant compte de ce qui constitue l’essentiel de ce chef-d’œuvre. En effet, d’une manière non encore rencontrée jusqu’ici, Le Miroir des limbes demande à son lecteur de se faire autre soi-même s’il veut accéder à son sens le plus haut. Quand le royaume de la mort est celui de l’absence de tout sens, la réalité des « limbes » (rendus présents par le « miroir » de Malraux, c’est-à-dire par le pouvoir du Poète) est celle où obstinément s’élève, contre sa propre disparition incessante, le sens que l’art oppose au monde qui le nie.
Une bibliographie jamais encore rassemblée (2300 textes de Malraux, 4000 textes sur Malraux), proposée sur un cédérom, complète cet essai tout à fait original.