Show Less
Restricted access

L’antifascisme d’André Malraux à travers la presse des années trente

Robert S. Thornberry

Cet ouvrage porte principalement sur l’engagement antifasciste d’André Malraux, sur le développement de sa pensée politique, et la manière dont elle se traduit en actes. En fait, à partir de 1933 et jusqu’aux années de la drôle de guerre, Malraux s’est engagé corps et âme dans la lutte antifasciste – anti-hitlérienne, anti-franquiste – à tel point qu’il en vint à incarner, surtout aux yeux de ses contemporains, l’engagement politique de l’écrivain.
A partir de 1934 les démarches que Malraux a inlassablement poursuivies dans sa défense des libertés démocratiques étaient accompagnées d’une analyse, de plus en plus subtile, des caractéristiques du fascisme. Le propos de l’auteur, dans cette bio-bibliographie, consiste à examiner un seul panneau de l’immense polyptique qu’est l’œuvre si varié de Malraux : les centaines d’écrits et de déclarations où il prend position, de 1933 à 1939, contre la « marée brune » du fascisme.

Table of contents