Show Less
Restricted access

Les pères de l’Europe

Sept portraits- Avec une présentation d’Arturo Colombo

Claudio G. Anta

Le processus d’intégration européenne a plus d’un demi-siècle d’histoire. L’Europe ne naît pas de la mobilisation populaire autour d’un objectif commun ou d’un organe constituant ; elle est le fruit de l’engagement de gouvernants éclairés et d’hommes politiques déterminés et pragmatiques.
Au lendemain du deuxième conflit mondial qui secoua le vieux continent, les principaux pères de l’Europe – Jean Monnet, Robert Schuman, Konrad Adenauer, Alcide De Gasperi, Paul-Henri Spaak et, plus récemment, Altiero Spinelli et Jacques Delors – ont eu le courage de lutter en faveur des « États-Unis d’Europe », et du processus d’intégration économique et politique à un niveau supranational.
À travers ces sept portraits, l’auteur souhaite ainsi mettre en lumière les voix et les visages de ceux qui, sans cesse, tentèrent de concilier la « reconstruction intérieure » avec la recherche supérieure d’une « politique commune » et qui, par leurs actions, firent dès lors évoluer l’ordre politique international d’une façon considérable.
Contenu : L’Europe de Jean Monnet. Idées, méthode, action – Robert Schuman, constructeur de la paix – Le clairvoyant Konrad Adenauer – Alcide De Gasperi, un Trentin cosmopolite – Européisme et atlantisme chez Paul-Henri Spaak – Altiero Spinelli, Don Quichotte de l’Europe – L’Europe de Jacques Delors. Du fonctionnalisme à une vision fédérale.