Show Less
Restricted access

Écrit(ure)s de peintres belges

Series:

Laurence Brogniez

L’écrit d’artiste se cristallise historiquement à la Renaissance pour constituer ce qui, avec les périodes moderne et contemporaine, apparaît aujourd’hui comme une tradition féconde. En Belgique, où la proximité entre peintres et écrivains a toujours été particulièrement intense, nombreux sont les artistes qui ont prolongé le geste du pinceau par la plume. Souvent envisagée sous l’angle de l’analyse des « écrits d’art » (critique d’art ou transposition littéraire d’œuvres picturales) et des pratiques « mixtes » où mots et images se partagent le même espace (logogrammes et poèmes visuels), l’étude des rapports solidaires qu’entretiennent champs littéraire et artistique en Belgique depuis le XIXe siècle n’avait pas, jusqu’ici, suscité de recherches systématiques sur la question des écrits d’artistes.
C’est donc au départ de ce constat que le projet d’un colloque consacré aux Écrit(ure)s de peintres belges a vu le jour aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur. Le présent volume réunit les contributions des spécialistes de la littérature, historiens et historiens de l’art, venus, à l’occasion de cette manifestation, confronter leurs approches respectives.
Au travers d’une grande diversité de formes, et dans des textes parfois inédits – journaux, lettres, écrits de voyage, récit, théâtre, poésie –, des artistes tels que Wiertz, Stevens, Ensor, Degouve de Nuncques, Elskamp, Michaux, Dotremont révèlent ainsi le talent de l’autre main, pour reprendre le titre d’un livre de Pierre Alechinsky, ou les complexités d’une double pratique. Ce parcours est complété par la parole d’un artiste contemporain, Patrick Corillon, pour qui la littérature est plus qu’un simple mot.
Contenu : Laurence Brogniez : Introduction – Barbara Wright : Eugène Fromentin : vers l’autonomie de l’image – Christine A. Dupont : Écrire de l’étranger : les Prix de Rome de peinture (1830-1875) – Amélie Favry : Antoine Wiertz, critique d’art – Nicolas Wanlin : Alfred Stevens ou les Impressions d’un peintre belge à Paris – Catherine Leclercq : Jacques de Lalaing : artiste et homme du monde – Vanessa Gemis : De l’atelier de James aux écrits d’Emma : itinéraire d’une artiste dédoublée – Charlyne Audin : William Degouve de Nuncques : portrait d’un écrivain contrarié – Alexia Creusen : Les paysages indistincts de Cécile Douard – Évanghélia Stead : L’Œuvre, le Livre et le Canon : problèmes de reconnaissance et de reproduction d’une œuvre poétique originale chez Max Elskamp – Véronique Jago-Antoine : « Une renoncule hybride » dans le champ des signes : Jean de Boschère, naissance d’un imagier – Julie Bawin : Henri Michaux ou les narrations d’un peintre-poète en Asie – Nathalie Aubert : L’un écrit, l’autre pas : Christian Dotremont et Henri Michaux – Denis Laoureux : Sur les écrits de Jo Delahaut – Julie Bawin/Laurence Brogniez : La lecture par le corps : entretien avec Patrick Corillon – Géraldine Patigny : Les archives d’artistes : définition, statut, valorisation et lieux de conservation.